Physique quantique

Loading...

INFORMATION

L'EVANGILE DE LUMIERE SOURCE AU COEUR DE LA TORAH

Le Rabbin Yéshua, Vrai Maître et Vrai Juif, a Dit de Sa Propre Bouche, VOUS : " Vous Adorez ce que vous NE CONNAISSEZ PAS ; Nous, Nous Adorons ce que Nous CONNAISSONS, car LE SALUT VIENT DES JUIFS, (Jean 4, 22) ".
Le Salut ne vient d'aucune religion, sauf, De La Maison d'Israël. Qu'on se le dise : " une fois pour toute ".


Lorsque vous cliquez sur un des liens : Un pouvoir Spirituel usurpé, descendez pour lire l'article.

UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 1 : http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-23-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 2 :http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-22-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 3 : http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-21-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
ATHANASE DALEXENDRIE FILS DU PORTEUR DE LUMIERE 4 :http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/athanase-dalexandrie.html
L’UNIVERS D’UN PROPHETE !

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Méditation

Le plus étrange des visionnaires inspirés par L’Amour de La Lumière, il éveille ses facultés d’une puissance Supranaturelle ! L’état d’illumination plonge son âme Dans La Lumière d’une science des temps futurs. Il révèle un style, une méthode d’une surprenante actualité. L’Action de La Lumière sur le Prophète cherche à s’assurer de son concours pour écrire et publier :
« l’Evangile de Lumière ».

VISION DE DANIEL 12 v 1, 3, 4 :

En ce temps là il « se lèvera un temps d’affliction, tel qu’il n’y en a pas eu depuis que les nations existent jusqu’à ce temps-ci. » « Ceux qui auront été des clairvoyants resplendiront comme la splendeur de l’étendue Céleste, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude comme des étoiles, à toujours et à perpétuité. Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Beaucoup alors le liront, et la connaissance augmentera. »

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. L’ANGE DE MA CONSCIENCE

Méditation

Mon Ange m’a demandé d’écrire ce message pour l’homme qui se présente :

Bonjour mon ami,

Oui toi, qui me lis ? Je t’ai fait venir jusqu’ici, parce que je me soucie de toi. Tu étais préoccupé et j’ai attendu en espérant que tu viennes ! Enfin tu es là. Je veux te donner de ma Lumière pour ta vie, de l’énergie pour ta santé, et de la paix pour te reposer. Je t’ai attendu depuis bien longtemps. J’ai eu mal.
Mais aujourd’hui te voici, j’ai beaucoup de Lumière pour toi. Hier quand tu étais endormi, j’ai chuchoté à ton âme. J’ai répondu un rayon de Lumière sur ton esprit. Tu te sentais tellement seul, le cœur brisé, j’ai entendu ton cri ! Et j’ai murmuré mon Amour au plus profond de ton cœur. Oh ! Si seulement tu venais en ma Lumière, me laissais te parler, et marchais avec moi pour t’éclairer ! Je t’ai fait aussi venir jusqu’ici parce que je veux t’aider, ce n’est pas par hasard que tu me lis ;
mon serviteur aussi veut t’aider. Dans l’Unité nous avons tellement à partager avec toi. Tu es libre de venir à moi. Je ne m’impose pas. Je t’ai choisi à cause de l’Amour que tu as dans ton cœur. Car je sais que c’est difficile de vivre sur cette terre. Je le sais, ils m’ont torturé. Mes douleurs et mes larmes sont pour ceux qui viennent à moi, en ma Lumière. J’ai le pouvoir de parler à chacun d’entre vous dans l’intimité de votre cœur, comme je le fais pour mon serviteur Victor. Car chacun peut recevoir en lui-même ma Parole. Prends soin de cette Lumière s’il te plait, lis le témoignage de mon serviteur. Laisses-toi envahir par ma Lumière, en Elle, appelle-moi, demande-moi et parle-moi ? Je suis patient, et dans l’Amour j’attendrai, car j’ai consacré l’éternité pour que l’on vive ensemble dans mon Royaume. Pour les justes « j’étends mon filet, je les précipite comme les oiseaux du ciel (a) » ; « les jours de mon intervention arrivent, et mon prophète est un filet d’oiseleur. Il est une sentinelle pour mon peuple, le monde le traite de fou, comme un homme inspiré qui a le délire (b) ! » Je l’envoie pour que mon peuple sème pour la justice, moissonne dans la loyauté, et afin qu’il défriche pour le champ nouveau. Car l’esprit qui est envoyé sur ce blog : « C’est parce qu’il lui a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, et qu’à d’autres cela n’a pas été donné. Je donne à celui qui a, et il sera dans l’abondance. Parce que son cœur est devenu sensible, qu’il peut voir de ses yeux, entendre de ses oreilles et comprendre avec son cœur. Mais maintenant dans ces temps de la fin, l’homme peut entendre et comprendre les choses cachées depuis la création (c) ». Il est Tant de prier L’Eternel, car Je Viens ! Amen.

a) Osée 7, 12. b) Osée 9, 7-8. c) Matthieu 13, 11, 12,
14-15, 35.

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Le Prophète, dans cet Evangile de Lumière, par son essence énergétique, on ne saurait trouver plus grand témoignage et révélation de Dieu qui est un être de Lumière. Et c’est dans son triangle spirituel, dans ses manifestations et mouvement intérieur que Dieu lui parle ! Ivre de Lumière, suspendu dans la sphère céleste au paysage grandiose, il répond à l’appel de l’Amour à l’Amour, laisse son cœur du vivant s’élever, et abandonne son âme au rythme et au mouvement éternel. Il nous révèle cet Evangile de Lumière qui a été annoncé depuis la genèse des temps. Et il nous dit, cherche la Lumière et tu trouveras ton âme qui en découle. Car quand tu la possèdes en toute vérité, tu la possèdes en tout lieu, en tout espace et en tout temps. C’est elle qui inspire les visions du Mystique dans son exploration intérieur. C’est Martello « le Marteau des hérésies » qui met le monde en mouvement vers la Lumière des derniers temps. Resplendissante par Amour en toute chose. Celui qui aime ardemment trouve la Lumière de ce qu’il aime. Dans l’approche de sa perception intérieure, il augmente son discernement, et tel un amoureux, il découvre dans son âme et dans son cœur la vive et véritable connaissance dans la vie spirituelle émanant de la Lumière. Au plus haut degré de sa puissance, l’homme doit veiller à s’élever constamment dans son intellect, et dans sa volonté de grandir sans cesse dans l’attente de retrouver le Maître de Lumière. Excellence Suprême infaillible à l’image du Messie !

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. CHERCHER LA VERITE

Je recherche la vérité, la vérité qui me relie au cosmos. Je construis la prose intérieure, la prose de ma genèse personnelle. Je suis le contemplatif et je contemple pour survire !
Je plonge dans le symbole de l'univers. J’alimente par le mot la surprise. Je ressens et découvre l'univers des mots. Une illumination intérieure s'opère dans l'esprit et le corps c’est la fusion. Dans mon univers mental je reconstruis la prose, ma conscience rejoint la pensée d’une coexistence éternelle que je reconstruis. Un monde de dualité entre l’univers de la raison et la reconstitution de la lumière. Un rayonnement réfractaire qui anéantie la pensée rationnelle pour réveiller le rêveur qui sommeille. C’est le temps de comprendre qui on est vraiment, ce que l'on éprouve et ce que l'on est.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Deux mondes s’expriment, du choc des ténèbres et de la lumière. Pour animer la prose je plonge dans ce monde étrange et fantastique. Dans mon monde intérieur les mots sont transposés dans le cadre du vivant. Richesse cachée, présentée à l’esprit, d’une sensation intense pour vivre la découverte. La révélation dans la contemplation affirme la force d’expression. Je contemple et je supporte l’univers que je me construis, un univers personnel de l’évocation, et que je survole dans ce monde. Celui qui lit mes articles pourra le faire autant de fois qu’il le supporte. Il pourra découvrir le secret de la contemplation, le secret de l’illumination. A la recherche de l’équilibre des mots reliant la verticale et l’horizontal, de l’imaginaire ou du réel, vers le sens de l’existence et de l’essence pour la compréhension d’un contemplateur.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Analyse et interprétation pour le destinataire dont le connaissable dénonce l’effort. C’est dans l’univers contemplatif que s’ouvre la voie, que s’opère la connexion et l’alchimie. Le spectateur est libre d’approfondir son investigation et sa recherche. Il pourra capter avec une idée claire le sens de la révélation, de ce qu’il est capable de supporter et de percevoir.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Mon espace exhale une odeur subtile et pénétrante, un parfum céleste ancestral émettant des signaux lumineux dans la confusion des espaces et du temps. Je suis dans une telle sérénité et dans une telle transparence. Codé par des signes rituels fluant mes yeux de lumière phosphorescente. Je dois faire très attention aux mots, surtout, que les événements relatés précèdent le texte. Parfois avec des surcharges affectives. Parfois les mots sortent d’une façon involontaire. J’écris et j’observe le sens de la main dans un déplacement subconscient. Des images fascinantes apparaissent dans ma mémoire, et s’imposent au paysage mental, comme à l’intérieur d’un miroir ! Le silence pesant, happe dans l’espace la substance de l’énigme au sens approprié. J’ai l’impression de devenir un esprit ensablé, embourbé entre le corps dur et la pensée invisible des choses !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Je reste néanmoins méfiant de mon exposé et de son caractère. Il ne s’agit pas d’exciter l’intérêt mal placé du lecteur, en voyageant dans le monde des chimères ! L’idée est de partager en toute honnêteté l’observation contemplative, et faire découvrir le chemin d’un blanc lumineux. Ouvert à tout homme et toute femme de bonne volonté ! Il ne s’agit pas de raconter des choses nouvelles qui se passent autour de moi sortant d’un rêve ! Sans y chercher le sens profond de cette lumière qui murmure au fond de mon cœur. Je ne cherche pas à arriver à la connaissance de la vérité par des moyens que la raison désavoue ! Je ne veux faire de mal à personne, et peu importe ce que l’on pense. Car les braves gens installent des lumières le long de leur chemin. La grâce les illumine, Ils sont remplis d’honnêteté et d’amour naturel. Leurs imperfections sont comme une buée sur une vitre qui s’efface au premier rayon du soleil. La contemplation c’est la puissance du langage qui illustre le glissement des sens ! Interroge la norme de l’illusion et de la réalité. C’est une contemplation séductrice aux mots séducteurs. Le discours rigoureux délimite la norme, et le langage de la traversée intérieure, obscure ou secret ! Ce n’est pas la dialectique de folklore, au rituel funèbre qui transforme la beauté en une image lépreuse. Au rituel subtil, aveugle course au plaisir des bijoux intellectuels de l’Ego. Séducteur de l’énigme, de la sublimation obscène des plaisirs ; les grâces d’aujourd’hui !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Dans la contemplation, découvrir la vérité, l’équilibre de la force lumineuse, se libérer de l’obsession des sens et des interdits détournent l’âme de l’homme de la débauche et de la morale libertine.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. La contemplation c’est une rencontre qui dépasse la raison et que dirige l’intelligence.
Pensée même sa création nous échappe, nous engloutit et nous dépasse. On dévoile plus que l’on ne croit. Dans notre univers on capture des puissances de vie et d’expression. Une contemplation où la seule limite est en nous, où le mental nous fait construire des murailles à l’émotion. Elle émeut la pensée, critique pour celui qui éprouve trop vite. Magique, lieu unique,
l’œuvre est un lien d’un cœur constant qui tisse une pensée qui se déploie derrière les mots. Naît l’inspiration de la prose, venue d’un monde invisible où le moi parle au soi. Eveille la pensée rationnelle des percepts et le danger des affects. Dévoile l’expérience intérieure émotionnelle, c’est un trésor à notre portée qui nous aide à comprendre différemment les objets, les symboles.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. L’éclair jaillit entre la connexion des deux mondes. C’est la jonction du ressenti. C’est la chance de notre survie dans un monde recréé !
S’explorer soi-même, se développer libre dans son indépendance, dans la découverte et l’investigation. Là il n’y a pas de censure, L’imagination est libre ! Le contemplatif est confondu à l’intérieur de l’univers. Il dépasse sa propre compréhension dans ce monde sans concession, en allant au plus profond de sa vie. Le sens, n’a plus de sens ! Il est soumis au pouvoir de l’amour. Lié à cette pensée unique, expression d’une réalité universelle et collective. Vision universelle qui passe par l’homme, où il peut voir à travers l’œil intérieur.
Univers inexploité et inexploré par des millions d’hommes, relatif au monde du soi, où la réalité n’est plus une illusion ! Les puissances de vie commencent par la création d’un rêve qui domine la vie, dans l’expression d’une puissance contenue dans l’univers! Dont la destinée a eu pour effet l’homme, avec une conscience sans limite et une pensée qui n’est pas celle d’un mortel ! Originalité profonde, expression illogique des génies et des fous. Devenez ce génie aux idées claires ou ce fou inévitable.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Ce passage de la continuité du monde vivant selon un ordre complexe qui se succède dans le temps. Demeure de la sélection naturelle de la pensée, c’est-à-dire miroir de la pensée, reflet de ce qu’il y a de contenu dans le cœur et la conscience !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Vérité d’un ordre supérieur, l’instrument de l’illumination, de la sagesse et de la connaissance. Reflétant l’intelligence créatrice céleste créant comme tel à son image.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Le cœur Humain, miroir reflétant Dieu, Paul nous dit : Corinthiens 3, 18, traduit des textes originaux Hébreu et Grec, je cite : « …contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit ». L’intelligence céleste reflétée par le miroir, le reflet de la perfection cosmique.








mardi 27 septembre 2016

article 213 LA LUMIERE, LA NOUVELLE ERE !

 Nous la cherchons et nous ne la voyant pas ! Nous la voulons et nous l’avons déjà !
Méditation

Tout a été accompli Par La Lumière pour être épargné des épreuves et des tribulations par Son Sacrifice, afin de recevoir L’Esprit Saint, La Lumière De La Grâce, L’Amour, La Paix, La Droiture, pour que chaque personne méritante puisse vivre dans l’illumination du Royaume Céleste.
Nous attendons tous chaque jour la nouvelle ère, la ré-institition du Paradis, la terre a sa première gloire ! Nous la cherchons et nous ne la voyant pas ! Nous la voulons et nous l’avons déjà !

La Lumière, Je-Suis, S’est Révélé au milieu des temps à ses serviteurs, à ses prophètes et à ses Apôtres.

Tout a été accompli Par La Lumière pour être épargné des épreuves et des tribulations par Son Sacrifice, afin de recevoir L’Esprit Saint, La Lumière De La Grâce, L’Amour, La Paix, La Droiture, pour que chaque personne méritante puisse vivre dans l’illumination du Royaume Céleste.

C’est Un Plan Parfait pour l’homme, il s’agence aux circonstances de ce temps.

Lorsque L’Homme a reçu les clefs du Baptême et acceptés son enseignement, il devient à son tour un apôtre.

Depuis que Sa Lumière S’Est Révélée, Elle Est avec L’Homme jusqu’à la fin du Monde.

Dans ce temps alternatif particulier pour chaque homme qui l’a acceptée dans sa volonté de travailler avec Elle.

L’âme qui s’avance avec un « cœur » de Sainteté, à l’aide du Credo De La Parole, de la méditation et de la contemplation, Le Ciel l’élève par La Grâce de l’illumination vers un bien de plus en plus grand, jusqu’à sentir La Nouvelle ère, voir La Gloire du Royaume Céleste dans Un Présent immédiat.

C’est Cette Lumière, Cette Puissance, Cette Force constante, Cette Omniprésence qui Est En Mouvement Pour L’Humanité.

Mais, aussi pour chaque « cœur », La Source de L’Amour, de Ses Grâces, de Sa Vérité, et de Ses Paroles qui y sont rattachées.

La Lumière Est là, à porter de « cœur », et pourtant le mal persiste depuis deux mille ans !

Il n’y a pas la moindre étincelle de Lumière dans nos « cœurs » quand nous dressons les armes, les tangues, et quand nous abreuvons La Terre du sang de nos frères.

C’est ainsi que l’homme est dans la privation de La Lumière-Divine, et contre La Lumière, qui Est L’Essence même de L’Amour Eternel.

La communication entre La Lumière-Divine et la lumière de l’homme, « Est la Religion » qui relie et concilie l’âme à Dieu.

Le Monde Céleste des lumières (0) est connu depuis La Genèse des temps.

Le spiritisme qui est la doctrine des esprits, qui a ses intermédiaires qui permettent de communiquer avec les esprits des morts (1), qu’on nome, un médium, un gourou ou une diseuse de bonne aventure, sont des serviteurs de l’ombre.

Alors que celui qui est relié à La Lumière-Divine, c’est soit : un prophète, un apôtre, un prêtre, un Saint ou «  un enfant de Lumière » (2). Tous, les fidèles de justice et de La Vraie Lumière proclament le retour à La Lumière et à la résurrection de la chair ! En fait tout homme rêve d’avoir ce don de voyance, et de prophétie pour pénétrer dans les connaissances de Ce Monde Mystérieux qui Se Trouve En La Lumière !

Cette richesse du mystère est à la portée de tout homme.

C’est cette Lumière Divine qui a conduit tous les peuples. Elle Est aussi La Lumière particulière des dons humains. La grâce est à la pointe de ses rayons qui facilitent la communication à la vitesse de La Lumière –Divine qui Est Spontanée !

L’homme Bon et de Bien ressent  par intuition du don céleste (3) les événements avant même qu’ils se produisent. C’est la foi intuitive qui se manifeste, elle agit avant la raison. Lorsque vous la développez, vous avez ce sentiment de sentir en vous une certaine présence. Ce sentiment est une voix (4) qui vous attire, c’est ce lien que vous devez développer avec La Lumière, car c’est Elle qui vous appelle (5).

A l’ombre de La Lumière on est comme à l’ombre de la vanité. La prière devient un outil indispensable pour progresser dans la communication. Elle s’agence dans notre vie pour la rendre plus éternelle, c’est la graine de la foi qui grandit dans ce combat qui commence (6).

Si vous choisissez de répondre et d’avancer vers Cette LUMIERE Mystérieuse, vous êtes en mesure d’ouvrir la porte étroite (7) pour passer Dans Ce Monde de Lumière en Elle-même ! Vous découvrirez en Elle ce qui devient la Réalité et la Vérité de votre existence Par Cette Lumière Souveraine (8).

Mais, ceux qui cherchent à pénétrer Dans Cette Lumière, que par la raison, ne trouveront que leur raison !

C’est pourquoi ne t’éloigne pas de La Lumière-Divine qui Se Présente En toi, et ne persiste pas dans tes mauvaises œuvres, car si le cœur se remplit de mal, tu deviens maître de ton malheur.

C’est par l’abondance de Cette Lumière et de Son Amour que je reçois dans mon cœur, et que je vous écris toutes ces choses, Amen.

 

 (0) Ephésiens 3 verset 10 : « les pouvoir dans les lieux célestes » c’est «  Dieu dans sa grande diversité. »

(1) Deutéronome 18 versets 10, 12 : « Qu’on ne trouve chez toi personne…, qui ait recours à des techniques occultes ou à la sorcellerie, »… « Ces pratiques est en horreur à l’Eternel. » 1 Rois 22 verset 22 : « un esprit de mensonge dans la bouche de tous ces prophètes. » 1 Cor 10 verset 20 : «  Je ne veux pas que vous soyez en communion avec les démons. »

(2) Ephésiens 5 versets 8, 9 : « Marchez comme des enfants de Lumière. » 2 Timothée 1 verset 11. Mathieu 7 verset 12. Jean 12 verset 36 : «  croyez en la Lumière, afin que vous soyez des enfants de Lumière. »

(3) Hébreux 6 verset 4: « Ceux…, qui ont goûté le don céleste… »

(4) Hébreux 3 verset 15 : «  Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, n’endurcissez pas vos cœurs. »Jean 6 verset 44 : «  Si le Père qui m’a envoyé ne l’attire. »

(5)  1 Pierre 2 verset 9 : « qui vous a appelés des ténèbres à son admirable Lumière ? »

(6) 1 Timothée 6 verset 12 : «  Combat le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé. »

(7) Mathieu 7 verset 14 : « Mais étroite est la Porte. »

(8) Ephésiens 6 verset 10 : « …dans le Seigneur …par Sa Force [sa Lumière] Souveraine. »

article 212 VIENS DANS LA LUMIERE

La Lumière Est le seul Lien, La Seule Voie qui relie tous les hommes. Ce sera La Seule Religion Unique et Universelle, Son Nom sera prêché et se répandra comme un Parfum (d).
Méditation

 
Venez à La Lumière, Ses Voies ne sont pas nos voies, Elle descend des cieux comme la pluie et la neige qui arrosent et fécondent La Terre Gaïa. Elle fait germer les âmes.
Venez à La Lumière, Ses Voies ne sont pas nos voies, Elle descend des cieux comme la pluie et la neige qui arrosent et fécondent La Terre Gaïa. Elle fait germer les âmes.

Dès La Genèse, la petite porte Lumineuse s’est ouverte à La Source d’énergie. C’est « L’Esprit de Dieu (a) » et « Dieu Est Lumière (b) », Substance Universelle et sans limite dans L’Univers. Elle Se Meut «  au-dessus des eaux » [des âmes] (a), au rythme et au mouvement éternel.

A l’intérieur de la matière, La Mystérieuse Lumière, ineffable de Beauté, où se trouve L’Amour Du Verbe Lui-même, L’Esprit sans mesure qu’il faudra trouver (c), mais que l’homme possède en toute vérité ! Au centre de son âme dans son immobilité et dans son activité pour la vie de l’être en soi.

La Lumière Est le seul Lien, La Seule Voie qui relie tous les hommes. Ce sera La Seule Religion Unique et Universelle, Son Nom sera prêché et se répandra comme un Parfum (d).

L’homme apparaît au point de départ sous une forme photonique, l’âme, avant même que le premier grain de la poussière du Monde fût créé ( e), par l’élaboration et l’organisation des forces électromagnétiques contenues Dans La Lumière-Divine, qui doivent s’agencer et s’assimiler aux éléments et aux substances de la vie.

Il faudra dans cet œuvre l’espace et le temps pour ce travail Cosmique infini de L’Esprit (a), entre la formation de l’âme et la matière constituée.

La Lumière, Essence Vivante, Composée De Dieu et Composant Créateur d’où jaillira par Son Amour les progrès des espèces, et La Source immanente dans l’homme (f). Dont il sera l’œuvre dernière, la cause finale, le corps de l’homme préparé pour la vie éternelle dans le Royaume de Lumière.

Le Royaume de Dieu (g) Est le but de toute l’histoire de l’humanité.

Le Royaume a été fondé avant toutes choses pour procurer Le Règne Spirituel de toute l’humanité.

C’est pourquoi au commencement, Dieu créa Le Ciel [Le Royaume Céleste] et La Terre [ Le Royaume Adamique] d’où l’on remonte Par La Parole Révélée, La Généalogie Biblique dans son aboutissement pour rejoindre Le Royaume de Dieu (g), c’est-à-dire dans l’aboutissement de Son œuvre, au départ et à l’arrivé de l’élan Universel ! Car l’héritage des Saints est Dans La Lumière (h), Le Royaume Céleste.

C’est pourquoi il est écrit : « Le Fils Est Le Rayonnement De Sa Gloire » et « Ses serviteurs une flamme de feu (i) ».

C’est pourquoi aussi Le Messie Est appelé Le Père des Lumières (k) à cause de ses enfants de Lumière (l).

Là où Est La LUMIERE-Divine Est Son Eglise Universelle, La Seule Voie Lumineuse pour Le Salut Eternel.

La Vérité De La Parole Manifestée Est L’Essence même de toute chose, Sa LUMIERE Est La Voie, et Son Mouvement Est La Vie.

La Vérité n’est pas une tradition humaine, Elle Est Une Constante Eternelle, LUMIERE Immuable, et Elle possède Son Existence Pour L’Eternité…Amen

 
 a) Genèse 1 v 2, 1 Corinthiens 3 v 16   b) 1 Jean 1 v 5, Actes 26 v 13, Habaquq 3 v 4, Matthieu 4 v 16, Luc 2 v 32.  c) Jean 3 v 34.     d) Cantique 1 v 3, Luc 1 v 11, Matthieu 26 v 12, Luc v 45 à 47, Apocalypse 8 v 4. e) Proverbes v 22 à 31, Matthieu 25 v 34, Jean 17 v 5.   f) Jean 1 v 9, 10.   g) Matthieu 21 v 31, 43, Marc 1 v 15, Luc 3 v 43, Jean 18 v 36, Actes 28 v 31, 1 Corinthiens 4 v 20, h) Colossiens 1 v 12. i) Epître aux Hébreux 1 v 3 et 7. k) Epître de Jacques 1 v 17. l) Ephésiens 5 v 8.

article 211 UNE LUMIERE DANS L’HUMILITE

L’humilité pour une connexion céleste.
Méditation

Nous devons avoir l’humilité de reconnaître que sans La Lumière-Divine, notre existence est pur néant, car Elle Est Elle-même Pure Vérité, Elle nous meut par Son Mouvement pour nous élever à l’intellect illumination ou moral. L’humilité pour une connexion céleste. Celui qui n’est pas humble de cœur ne peut entendre la voix portée Par La Lumière, comme le souffle d’un doux murmure. Car le Seigneur n’a-t-il pas dit : apprenez de moi que je suis doux et humble de « cœur ».

La condition de cette humilité s’exerce dans toutes les actions qui se présentent extérieures et intérieurs avec une remise en question et un jugement rigoureux contre nous-même. Ne jamais exercer un pouvoir de supériorité, mais de charité, afin de conserver la Paix avec le don De La Lumière. Sans laquelle tous nos dons ne sont rien.

La manifestation de nos dons n’est pas pour notre intérêt, mais pour la seule gloire de Dieu notre Lumière. Et surtout pas, pour notre gloire et le profit de nos biens.

Nous devons avoir l’humilité de reconnaître que sans La Lumière-Divine, notre existence est pur néant, car Elle Est Elle-même Pure Vérité, Elle nous meut par Son Mouvement pour nous élever à l’intellect illumination ou moral.

Reconnaître la valeur de ses conséquences par l’apport d’alluvions, riches de Ses Eaux Lumineuses qui nous donnent La Vraie Connaissance, La Vraie Grandeur. Nous ne pouvons pas les trouver hors de La Lumière de Dieu.

C’est pourquoi nous devons La recevoir en toute humilité, dans cette rencontre intérieure, si subtile à la nature humaine que le sage est méprisé pour cela, bafoué, rabaissé aux yeux des hommes qui ne sont encore guère Spirituels.

Il y a dans La Parole Révélée, des manifestations et contemplations illuminatives, des secrets connus que des sages et des Maîtres.

La science de la contemplation illuminative, qui est la plus Supranaturelle, dont la connaissance n’appartient qu’aux sages et aux Saints, qui sont les enfants De La Lumière-Divine en cette divine science, et Maître en humilité. Ils ne désirent rien d’autre d’holocauste que d’être anéanti aux yeux du Monde, afin d’être digne disciple consacré à La Lumière. Dans cette pensée triomphe sa joie.

Tous nos maux et toutes nos souffrances, nous devons les regarder à l’exemple du Messie, Fait Homme dans la matière lourde, en vertu de la fidélité et de L’Amour qu’il a pour Son Père Céleste et pour l’homme, dessein éternel, par la voie de la souffrance, de la croix, et de la mort par l’effusion de Son Sang.

Le Messie a montré envers nous l’exemple de l’humilité dans Sa Souffrance. Mais, Il n’est pas nécessaire de demander de souffrir, et de porter de gros fardeaux sans en avoir la force pour commencer une Vie Spirituelle.

La Lumière inspire ses œuvres et ses volontés, Elle pousse les uns aux sciences, aux autres aux dons des langues, et à d’autres à l’humilité par les souffrances.

C’est pourquoi nous ne devons pas de nous-même faire des choix particulier. Mais, laissons agir La Lumière dans notre recueillement intérieur, en s’adonnant à la pureté de « cœur », à la purification de sa conscience, puis à la communication avec La Lumière-Divine, Energie aux vertus infuses de L’Esprit Saint. Où nous tirons notre force, notre vertu de la plus Haute contemplation. De là, vient les prudences, moyens Supranaturels, Divins, et aussi La Grâce de se perfectionner.

jeudi 22 septembre 2016

article 210 LA VIE ET LA LUMIERE EST

La Lumière-Divine n’Est pas Une Science qu’on impose, Elle Est.
Méditation

La Lumière-Divine n’Est pas Une Science qu’on impose, Elle Est. Ce n’est pas quelque chose que l’on veut, Elle Est. Elle Est « La Vie, le Mouvement et l’Etre (a) », La Vie ; Le Souffle, Le Mouvement ; Le Verbe, L’être ; La Fréquence, ou encore ; La Respiration ; Le Chant ; L’Eveil.
La Lumière-Divine n’Est pas Une Science qu’on impose, Elle Est. Ce n’est pas quelque chose que l’on veut, Elle Est. Elle Est « La Vie, le Mouvement et l’Etre (a) », La Vie ; Le Souffle, Le Mouvement ; Le Verbe, L’être ; La Fréquence, ou encore ; La Respiration ; Le Chant ; L’Eveil.

L’éveil c’est prendre conscience de La Création du Monde, cette fréquence invisible qui m’anime résulte de l’activité de la voix intérieure qui me fait découvrir que mon être est une âme vivante (b).

Ceux qui ont pris conscience de Cette Lumière-Divine, ont changé leur vision qu’ils avaient du Nouveau Testament, et de Son Action sur leur vie.

Beaucoup reçoivent en intensité d’énergie et d’amour, leur cœur se remplit de plus en plus de Lumière. On ne peut obtenir ses faveurs pleines d’Amour s’il n’y a pas une pleine union, c’est-à-dire une volonté complète et soumise à Celle De La Lumière-Divine.

C’est par son Amour avec ma mémoire Dans Sa Mémoire que je me souviens d’Elle, et mon âme se fond En Elle-même. Me souvenant de ces choses en mon cœur, je vis en espérance de La Lumière.

L’Esprit-Saint (c) Est ce lien précieux qui l’uni à soi dans La Grâce délicate, pénétrante au fond de mon âme dans l’intimité d’une Union Spirituelle. Dans cette union l’âme surpasse tout dialecte, tout discours, là né la pure contemplation. Mon âme voit si clairement que je ne sais exprimer par mes paroles toutes ces choses nouvelles, si ce n’est que par quelques termes de ma connaissance. Pour le reste le mystère subsiste Dans La Gloire de Sa Lumière et de Son Amour.

Celui qui veut s’unir à La Lumière doit croire à Son Etre, car « Dieu Est Lumière ».

C’est pourquoi il faut que celui qui s’approche de La Lumière croie qu’Elle Est, et qu’Elle Est la récompense de ceux qui la cherchent (d).

Elle nous purifie de Sa Sainte Présence dans l’exercice de l’Amour, constante et fidèle l’âme obtient Cette Grâce Suprême.

C’est par son contact continuel que S’Opère L’Union Transformant.

Le Père Lui-même a Dit : « marche En Ma Présence et tu seras Parfait (e) ». Marcher En Sa Présence c’est marcher En Sa Lumière.

La Lumière-Divine a ce lien En Elle, L’Esprit-Saint, et L’Amour du Père qui ne demande qu’à demeurer En nous, afin d’être « la maison de Lumière (f) ».

Et c’est là, au fond de mon cœur, ma maison intérieure, que je peux contempler cette Majesté infinie.

La Lumière permet de disposer des ascensions en son cœur, de s’élever au-dessus des sens et de la chair.

Ainsi je me « hâte de descendre (g) » au fond de mon cœur, Dans Cette Présence Lumière Eternelle pour m’approcher et « adhérer à mon bien Suprême (h) », La Lumière.

Méditant, mon âme devient comme un feu qui s’allume Dans La Sainteté de Sa Puissance.

C’est ainsi qu’il énonce de Sa Bouche Le Mystère à l’esprit, au cœur fidèle et docile pour Son Amour, dans l’abandon total, complètement vidé de moi-même, pour que pénètre profondément la foi Lumineuse, afin que la possession de L’Amour apparaisse Dans La Lumière Béatifiant du Verbe, les visions de La Grâce, s’identifiant Par La Gloire en toute chose.
 
Lumière Pacifiant, Bienheureuse, dans L’Unité Amoureuse de mon âme, me prépare à Cette Grâce Suprême, et pour La Révélation de Son Nom, apporte à ma vie Spirituelle son sens définitif. Car la Lumière reçue dans l’âme n’est vraiment possédée que si l’on y pense, si l’on en vit, et si ce don n’est pas exploité comme il le faut, il sera repris, ce sera la deuxième mort !

a) Actes 17 verset 28. b) Luc 12 verset 18, 19. c) Luc 12 verset 12. d) Hébreux 11 verset 6. e)Genèse 17 verset 1. f) Ephésiens 11 verset 19. g) Luc 14 verset 5. h) Psaumes 73 verset 28.

article 209 QUE LA LUMIERE SOIT !

La Lumière par son mouvement vibratoire élève la conscience collective de l’humanité.
Méditation

L’illumination sans intelligence n’est pas une illumination, car l’observation et l’expérience contemplative Dans La Lumière nous renvoient sur la toile des raisonnements.
La Lumière par son mouvement vibratoire élève la conscience collective de l’humanité. Elle l’unit à l’homme par sa fréquence musicale aux planètes, aux astres des univers et au cosmos.

Dans son éternité Elle révolutionne, Elle agence dans L’Harmonie et La Beauté, la matière, l’espace et le temps !

L’illumination sans intelligence n’est pas une illumination, car l’observation et l’expérience contemplative Dans La Lumière nous renvoient sur la toile des raisonnements.

C’est pourquoi il est dit : Dieu a « séparé La Lumière des Ténèbres », c’est-à-dire La Vérité du Mensonge !

Il est dit aussi que le fruit de la connaissance a été donné à l’homme et à la femme, car cela est « agréable à la vue [contemplation] et propre à donner du discernement ! (Genèse 3, 6) ».

C’est ainsi que leurs yeux « s’ouvrirent ; et qu’« ils prirent conscience … (Genèse 3, 7) ».

Il ne s’agit pas d’une illumination de la conscience sans « résonance » et sans « raisonnement », car c’est un raisonnement transcendé Par La Lumière-Divine !

Bien au contraire dès le début de La Genèse un, verset trois, Dieu dit : «  que La Lumière Soit et La Lumière Fut » !

L’illumination en physique c’est la radiosité, technique d’éclairage. Elle utilise les formules physiques de transfert radiatif De La LUMIERE entre les différentes surfaces élémentaires composant la scène.

La Radiosité illuminative Fondamentale est un système au lancer de rayon, c’est-à-dire, Le Rayon de Lumière frappe un point dans l’espace qui détermine sa Luminosité, et la couleur finale de son pixel en trois Dimensions qui défini la nature de l’objet contemplé ! Se sont des transferts radiatifs de La Lumière qui se formulent dans l’espace observé.

Cette source Lumineuse est captée par l’observation spatiale de l’œil intérieur dans la contemplation. Ce que l’œil charnel ne peut voir dans sa dimension, mais que l’œil sensible, dans sa dimension Spirituelle permet de capter en temps réel.

C’est pourquoi certains êtres humains peuvent voir des esprits vaguer dans l’autre monde, aussi naturellement que dans le notre !

C’est par ce discernement, et cette prise de conscience que l’on peut comprendre la nature de l’objet observé.

La Lumière communique ses perfections selon la foi éclairante de chaque âme.

C’est ainsi que, peu à peu La Grâce purifiante laisse pénétrer l’intelligence dans les manifestations secrètes de La Lumière, selon la dévotion particulière, chacun puise à La Source L’Eau Spirituelle Métaphysique. L’eau de La Révélation s’écoule dans les pieuses contemplations et méditations.

L’être mortel ne peut recevoir toute la Lumière de tous ses mystères, car la plénitude n’est que dans l’humanité de La Lumière, manifestée dans l’humanité du verbe.

C’est pourquoi Toute La Lumière-Divine ne peut être contenue dans un seul homme, même dans l’ensemble des hommes, sauf En La Parole Du Messie qui Est Cette Lumière même. Lumière qui est distribuée selon l’état d’âme et dans la foi de chacun, avec la clarté de la providence de celui qui reçoit.

C’est pourquoi l’homme reçoit, découvre, entend diversement les mystères avec différents sens et explications des écritures, selon l’opinion qui l’a conçue dans sa compréhension ! Car tous les hommes ne reçoivent pas tous les dons avec toutes leurs clartés, dans Toute La Lumière, mais un don selon la capacité et le mérite de chacun, et le reste des dons est laissé pour la compréhension de leur lumière naturelle ! Pourquoi ? Parce que la Plénitude De La LUMIERE-Divine ne peut être contenue dans un seul homme, sauf pour L’Oint de La Promesse qui Est Cette Lumière De La Parole-même.

L’Evangile de Lumière Est Une Révélation conforme aux autres Evangiles. Cette Révélation ne doit pas être méprisée, mais examinée sur Le Fondement de Vérité contenue dans les Saintes Ecritures. Car La Parole contenue Est Une Lumière certaine et infaillible, dont je suis soumis aux faveurs que je reçois Du Ciel en tant que pauvre homme, faible, ignorant de Toute La Vérité contenue dans La Plénitude De La Lumière. Pourquoi ? Parce que j’erre comme un véritable homme sur cette Terre, avec La Lumière Suprême, et que Cette Lumière se trouve en tout ce qu’Elle me Révèle ! Et Elle me révèle chaque chose à la mesure de ma contenance et de ma fragilité ! Je la reçois avec mon esprit limité de ce qu’Elle n’a pas de Limite et de Fini, et de ce qui est permis à chacun de méditer et de contempler les mystères contenus Dans La Lumière. Elle attire les esprits les plus fidèles, dans les dévotions les plus grandes et les plus sincères.

La Lumière-Divine Est La Perfection, La Manifestation de La Grâce en celui en qui ne se trouve aucun péché, afin de servir et de vénérer La Lumière Manifestée, qui Est La Voie la plus sûr pour arriver au Royaume de la félicité Eternelle, La LUMIERE ! Marquée en cette vie par Le Rabbin Yéshua, Le Messie, avec tant de mérite dans Sa Gloire en l’autre Royaume qui n’est pas de ce Monde, mais, ouvert à L’Autre Monde pour les cœurs des fidèles !

Cette LUMIERE c’est solidement établi dans Sa Merveilleuse conception immaculée, La Vierge, Servante de La Vie et de La Lumière Eternelle. Le Père Eternel qui a Opéré dans Cet Etre, Sa très Pure Mère, Vertueuse à Sa Vie Exemplaire, Sainte Mère, Reine des Anges qui surpasse toutes les forces et nourrit nos prières. Elle Est Un Symbole de la foi. Elle Se Manifeste aux serviteurs, et à tout homme juste selon les degrés de leur Sainteté et de leur Union avec La Lumière, Amen.

article 208 DIEU DE SA LUMIERE IL PARVIENT

Dieu Est Lumière, et La Lumière Est Venue Dans Le Monde, mais Son Royaume n’Est pas De Ce Monde.
Méditation

Dieu Est Lumière (a), et De Sa Lumière il nous fait parvenir Le Consolateur, L’Esprit de Vérité, La Sainte Lumière. Il rend témoignage de La Lumière qui demeure éternellement En Le Messie.Dieu Est Lumière (a), et De Sa Lumière il nous fait parvenir Le Consolateur, L’Esprit de Vérité, La Sainte Lumière. Il rend témoignage de La Lumière qui demeure éternellement En Le Messie. N’a-t-il pas dit : «  Moi, La Lumière, Je Suis Venu Dans Le Monde, (b)».

Le secret de la matière est un composé de l’énergie de La Lumière, Puissance dans Laquelle Se Meut l’immense Sagesse De L’Esprit et de l’âme, car Dieu Est aussi Esprit (c).

La matière est la porte que Le Fils De L’Homme a ouverte (d).

La Lumière a déposé de son énergie dans la substance d’une façon séminale. Ainsi a été émis La Vie et Le Mouvement dans la substance. Et c’est formé en même temps que la matière, l’âme (e).

Dans la substance était La Lumière, La Lumière Etait Dieu, et « Dieu Est La Lumière (a) », Dans L’Unité du Verbe et de la matière : L’Esprit (f). Fondement d’un seul et même être qui s’est Incarné pour nous, dans l’échafaudage de La Vie invisible au visible palpable (g), s’ajustant au corps de La Vérité, La Parole contenue dans La Bible, mais surtout Dans Les Vrais Manuscrits.

Dieu Est Lumière, et La Lumière Est Venue Dans Le Monde, mais Son Royaume n’Est pas De Ce Monde.

Mon Amour Pour Elle est comme un feu qui embrase, Brille tout entier, et me transporte En La Lumière.

De ses Rayons d’or, L’Arche posée sur mon âme pour la traversée du Mystère caché, que «  personne ne connaît sauf celui qui le reçoit », et qui le désir Par Le Feu de l’Esprit-Saint enflammé De La Grâce.

C’est La Lumière Du Messie qui Allume l’âme dans sa passion brûlante.

Ainsi mon âme a choisi La Lumière-Divine, et mon esprit, La Vie.

L’homme ne peut La voir que dans le miroir intérieur pour continuer à vivre Dans La Lumière.

Dans mon cœur se trouve L’Héritage de La Grâce.

Dieu Est Lumière (1Jn 1, 5), c’est mon Roc Rayonnant pour l’éternité. Comme un fil conducteur qui transperce l’âme de ce désir véritable pour vous seul.

Les ondes et les vibrations de ma pensée n’aspirent qu’à L’Union De La Lumière-Divine(h), nourriture d’une âme affamée ! Qui contemple jusque dans les profondeurs de son cœur, avec les délices d’une suavité délectable.

Je m’abreuve à La Source De L’Eternelle Lumière, en passant par le temple Immaculé. Pour la nativité, la purification, l’annonciation et l’assomption de mon âme !

C’est par l’intersession de notre Mère Immaculé : La Lumière-Divine, avec mes ferventes prières, qu’Elle m’accorde les premières traces vers Sa rencontre pour une consolation Céleste. Elle brise Par La Flamme De Son Amour les chaînes de la souffrance, et par les éclaires De Sa Grâce, nous conduit vers La Porte et La Gloire Rayonnante.

J’ai quitté ma chair pour aborder mon ciel, lieu de ma Lumière natale, parmi les Anges mon esprit prend sa place.

C’est dans cette Unité intérieure que transcende le chemin sur la victoire de la souffrance et de la mort.

C’est par le Don d’Amour d’un homme, Le Verbe En Action, qui nous fait comprendre que l’œuvre de La Lumière est En nous.

C’est pourquoi dans notre humanité, La Lumière Agit en l’homme, et par Son Esprit, pour y chercher le cœur perdu, pour le modeler selon son libre arbitre et y faire Son temple (i), Amen.

a)      1 jean 1 verset 5. b) Jean 13 verset 46. c)  Jean 4 verset 24. d) Jean 10 versets 7, 9. e) Luc 12 verset 19. f) Genèse 1 verset 7. g) Jean 20 verset 27. h) Jean 10 verset 38, Colossiens 2 verset 9. i) 1 Corinthiens 3 verset 16.

vendredi 16 septembre 2016

article 207 UNE LUMIERE POUR LE LIBRE ARBITRE

Pensez à Cette Lumière qui Est En vous, dont vous êtes le temple (b).
Méditation

L’homme bénéficie d’un espace temps qui s’appelle le libre arbitre. Mais, rien ne doit être un obstacle pour nous Unir à La Lumière-Divine. Elle ne nous éclaire pas pour nous juger, mais pour nous sauver (a).
L’homme bénéficie d’un espace temps qui s’appelle le libre arbitre. Mais, rien ne doit être un obstacle pour nous Unir à La Lumière-Divine. Elle ne nous éclaire pas pour nous juger, mais pour nous sauver (a).

Pensez à Cette Lumière qui Est En vous, dont vous êtes le temple (b).

C’est de cette façon que j’oublie toutes mes préoccupations. Ce n’est pas si difficile à faire pour s’oublier totalement. Même Le Messie, De Son Vrai Nom Yéshua, quand Il était en difficulté, Il a Dit De Sa Propre Bouche: « que ce calice s’éloigne de moi (c) ».

Et ne dites pas que cela n’est pas pour vous, bien au contraire, c’est en allant En La Lumière qu’Elle nous Purifie de nos misères et nous sauve.

C’est pourquoi il est dit : « la force se perfectionne dans la faiblesse (d) ».

Livrez-vous chaque jour à cet exercice puissant de L’Amour. Dans le recueillement intérieur, pour Une Vie Spirituelle avec cette aide de La Grâce Suprême qui attire les âmes disposées.

Paul nous dit que La Lumière-Divine « Est Un Feu Dévorant (e) » les imperfections.

En cette fin des Temps, c’est par cette vision intuitive que je contemple Dans La Lumière, La Beauté de Ses Perfections. Mon âme s’élève vers les profondeurs de cette très Haute Lumière de Sagesse.

De Luminosité en Luminosité La Grâce Reflète Par Sa Puissance, en sa propre Splendeur, l’image de mon Dieu. La grâce est un miroir où Rayonne toute Sa Beauté.

Mon être trésaille de louange, La Louange De Sa Gloire, qui Est Cette Véritable Lumière, que je fais monter vers Lui Seul, pendant mes prières et mes adorations. La Flamme Béatifiant trône sur mes visions au rythme de l’éternité commencée, me permettant d’observer Dans La Lumière les êtres Bienheureux, pour remplir mon cœur plein de joie et m’entre ouvrir les portes Des Cieux (f), afin que je plonge mon regard vers la grande illumination, L’Agneau Eternel De Lumière. La Beauté Céleste dans Sa Gloire et Sa puissance De Lumière éclairant mon âme.

Comment être digne de vivre ces instants devant cette immense Grandeur de Sainteté ! Lui qui d’un seul regard nous précipite dans l’abîme de son néant, où dans l’extase de Son Amour.

Et comment ne pas souffrir de douleur, en méprisant sa chair et ses sens pour se livrer à se double combat !

Je suis comme crucifié dans ce corps Par Amour.

J’ai cette ardeur de me conduire avec l’aide de La Grâce aux eaux de La Vie. Pour blanchir la robe de mon âme, Le Pain à la bouche, la faim et la soif, dont la Grande Lumière essuie toutes les larmes de mes yeux, avant de contempler La Face De Sa Gloire.

Dans mon corps intérieur s’est formé une immense mer De Lumière, Adorant et Odorante dans l’invitation de Son Amour.

Mon temple intérieur est devenu Saint, et je peux l’accueillir pour communier à La Passion Du Maître. Mais pour combien de temps, Seigneur de Lumière, m’accorderas-tu ces grâces ?

 
a)      Jean 12 verset 47. b) Romains 13 verset 29. c) Matthieu 26 verset 39. (d) 2Corinthiens 12 verset 9. e) Hébreux 12 verset 29. f) Genèse 28 verset 17.

article 206 AUX CASCADES DE LUMIERE

Les cascades de Lumière inondent mon cœur intérieur. L’homme qui cultive son cœur se rassasie d’Amour.
Méditation

Les cascades de Lumière inondent mon cœur intérieur. L’homme qui cultive son cœur se rassasie d’Amour. Et la porosité de mon cœur est un espace pour l’écume de Son Amour, qui vivifie et éclaire mon âme. Je contemple et ma tête bouge dans tous les sens, elle cherche comme un voleur la combinaison du coffre-fort Céleste.

Le souvenir d’être aimé appel mon âme à l’abandon, Dans L’Amour Aimant de mon Dieu.

Les cascades de Lumière inondent mon cœur intérieur. L’homme qui cultive son cœur se rassasie d’Amour. Et la porosité de mon cœur est un espace pour l’écume de Son Amour, qui vivifie et éclaire mon âme. Chasse mes nuages de raison par Sa Parole toujours juste, illumine mon esprit dans une élévation sublime.

Dans ma contemplation, et dans la chaleur de La Grâce se répand Le Verbe, toujours délicat et pur. Cette puissance dans la Méditation développe, imprègne cette conformité au message de L’Evangile qui explique, et détermine en profondeur les principes les plus sûrs dans l’expression dominante De La Lumière-Divine. Elle se forme dans la contemplation l’un dans l’autre, au gré du temps où rien ne se fixe, mais son assigne !

C’est une joie intérieure parfaite et sans nom. Les effets de L’Amour me transforment, prennent leurs places pour un seul instant, et s’éloignent comme le temps hésite entre deux saisons, pour laisser place aux actions de ma vie qui me précèdent.

Au-delà de la route bordée d’étoiles, je m’éloigne du ciel qui affiche la domination De La Lumière.

Dans mon cœur silencieux je ferme la porte à la vision des cieux. Mais, je la garde précieusement comme un chuchotement qui effleure et élève mon âme.

En plein jour, dans mes activités et dans le silence, mon âme joyeuse ressent. Pour me ressourcer dans la journée elle tourne la clé délicatement, avant de me faire pénétrer dans cette eau Céleste, comme une boisson tiède qui descend lentement le long de ma gorge.

Le frôlement que je percevais de Son Amour, coule au milieu de mon âme comme dans un rêve.

La fenêtre de mon cœur reste ouverte tout au long de la journée, sinon ses appels ne peuvent me parvenir.

Je l’entends, c’est un phénomène dont je suis le témoin !

On saura que je témoigne, et que je rapporte avec fidélité ces détails d’apparence fantastique. Filiale immuable et pacifiant, assurée par L’Amour et Le Règne De La Lumière Eclairée Par La Parole Du Messie Yéshua, élément Royal de la foi des enfants de Lumière, en portant la croix, objet presque continuel de contemplation.

L’âme qui désire vivre profondément Cette Vérité De Sacrifice, peut être conduite et élever au sommet de la Sainteté !

Il suffirait en premier lieu, de mettre La Présence De La Lumière-Divine dans son âme.

C’est pourquoi La Parole Dit : «  Mon Père L’Aimera et nous viendrons En Lui (Jn 14, 23) », c’est-à-dire En La Lumière-Divine.

La Grâce du Baptême Offert Par Le Messie, Une Seule Fois Pour Toute, nous permet, dès ici bas, de commencer Une Vie Eternelle !

C’est L’Une des clefs pour procéder à l’ouverture de la « petite porte ». A l’intérieur, mon âme me paraît changée, nouvelle, transformée. Je suis heureux de savoir que je suis une âme vivante. Et mon âme attend, debout, devant Le Royaume, Amen. 

article 205 UN MONDE LUMINEUX

Dans la contemplation debout devant moi, comme à la suite d’un miracle, j’ai retrouvé la vue, La Vraie Vue.
Méditation

Je découvre avec stupeur, puis avec bonheur des êtres lumineux s’élever, impressionné, transforme mon regard par l’aspect physique des Anges.
Dans la contemplation debout devant moi, comme à la suite d’un miracle, j’ai retrouvé la vue, La Vraie Vue.

Je découvre avec stupeur, puis avec bonheur des êtres lumineux s’élever, impressionné, transforme mon regard par l’aspect physique des Anges.

Jusque là, j’imaginais, j’admirais de loin leur savoir. Sans être affecté ni imprégné, un peu comme un aveugle invité au spectacle, pour prouver et témoigner de La Beauté juvénile de leur visage, et La Blancheur éclatante de leur vêtement qui diffuse une mélopée, comme une musique intérieure qui mêle les échos aux pensées personnelles.

Je sens monter la perception nostalgique qu’apporte à l’enfant de retour dans sa Demeure Céleste !

Je suis aveuglé par une pluie Lumineuse venant des Dieux, s’abattant sur la peau de mon âme, comme une huile lumineuse qui témoigne de mon existence. Poussière millénaire, plus brillante et plus élégante mon âme que jamais, danse dans le soleil Divin. Au point que mon corps de chair paraît privé de vie !

Je suis à la Frontière Céleste comme un journaliste contemplatif qui consulte et qui informe. Mes conférences dans Le Monde ne sont que des cortèges d’enthousiastes visions. Excitant un jugement qui s’enfonce comme Un Rayon Lumineux dans le cœur, pour des raisons Divines. Prestige d’une âme qui doit grandir encore !

Mais l’homme est toujours préoccupé uniquement par la vue des choses extérieures, et des civilisations disparues. Il parle de libération, de solidarité, de démocratie, de fascisme, il est subjugué par sa vision du Nouvel Ordre Mondial. Chacun voyant midi à la porte de son âme.

L’homme cherche des arguments pour son discours, revendique la vérité, celle des liens matériels et des sens. Il étouffe dans sa poitrine les silences des derniers murmures, au lieu d’activer les braises de l’éternité.

C’est pourquoi mon âme s’est postée pour surveiller, et s’est placée sur son chemin pour quand elle se lèvera !

Celui qui demeure Dans L’Amour, demeure Dans La Lumière et La Lumière en lui.

En tout homme, et Dans son intérieur, c’est La Vie D’Un Monde Lumineux qui commence.

Le principe de la foi devient la substance supérieure qui conduit aux intuitions et aux visions Supranaturelles.

L’âme par la foi vive et de sagesse, vie à la seule mesure De La Lumière avec une conscience éclairée, elle s’épanouit à l’approche Du Monde invisible. Elle seule, dans l’intimité de son existence peut poursuivre la purification de ses sens et de son esprit.

De plus en plus dans la communion, l’âme germe Dans La Véritable Lumière, pour parvenir avec l’aide de La Grâce à L’Union Bienheureuse. Cette union requiert la pratique des vertus morales.

L’épanouissement et l’espérance s’exercent dans l’augmentation de l’activité intérieure, avec l’assistance de La Véritable Lumière. Par Le Baptême et Le Don du Saint Esprit Offert Par Le Messie.

L’âme dans la contemplation reçoit une perfection nouvelle.

Dans cette vie spirituelle qui commence En La Lumière, Le Maître De Lumière nous accompagne, nous dirige et nous forme progressivement au Mystère de La Parole Révélée.

Car l’homme imparfait ne peut progresser sans Cette Lumière-Divine De La Parole qui Se Répand Dans Le Monde !