Physique quantique

Loading...

INFORMATION

L'EVANGILE DE LUMIERE SOURCE AU COEUR DE LA TORAH

Le Rabbin Yéshua, Vrai Maître et Vrai Juif, a Dit de Sa Propre Bouche, VOUS : " Vous Adorez ce que vous NE CONNAISSEZ PAS ; Nous, Nous Adorons ce que Nous CONNAISSONS, car LE SALUT VIENT DES JUIFS, (Jean 4, 22) ".
Le Salut ne vient d'aucune religion, sauf, De La Maison d'Israël. Qu'on se le dise : " une fois pour toute ".


Lorsque vous cliquez sur un des liens : Un pouvoir Spirituel usurpé, descendez pour lire l'article.

UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 1 : http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-23-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 2 :http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-22-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
UN POUVOIR SPIRITUEL USURPE 3 : http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/article-21-un-pouvoir-spirituel-usurpe.html
ATHANASE DALEXENDRIE FILS DU PORTEUR DE LUMIERE 4 :http://magnetique38.blogspot.fr/2016/07/athanase-dalexandrie.html
L’UNIVERS D’UN PROPHETE !

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Méditation

Le plus étrange des visionnaires inspirés par L’Amour de La Lumière, il éveille ses facultés d’une puissance Supranaturelle ! L’état d’illumination plonge son âme Dans La Lumière d’une science des temps futurs. Il révèle un style, une méthode d’une surprenante actualité. L’Action de La Lumière sur le Prophète cherche à s’assurer de son concours pour écrire et publier :
« l’Evangile de Lumière ».

VISION DE DANIEL 12 v 1, 3, 4 :

En ce temps là il « se lèvera un temps d’affliction, tel qu’il n’y en a pas eu depuis que les nations existent jusqu’à ce temps-ci. » « Ceux qui auront été des clairvoyants resplendiront comme la splendeur de l’étendue Céleste, et ceux qui auront enseigné la justice à la multitude comme des étoiles, à toujours et à perpétuité. Toi, Daniel, tiens secrètes ces paroles et scelle le livre jusqu’au temps de la fin. Beaucoup alors le liront, et la connaissance augmentera. »

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. L’ANGE DE MA CONSCIENCE

Méditation

Mon Ange m’a demandé d’écrire ce message pour l’homme qui se présente :

Bonjour mon ami,

Oui toi, qui me lis ? Je t’ai fait venir jusqu’ici, parce que je me soucie de toi. Tu étais préoccupé et j’ai attendu en espérant que tu viennes ! Enfin tu es là. Je veux te donner de ma Lumière pour ta vie, de l’énergie pour ta santé, et de la paix pour te reposer. Je t’ai attendu depuis bien longtemps. J’ai eu mal.
Mais aujourd’hui te voici, j’ai beaucoup de Lumière pour toi. Hier quand tu étais endormi, j’ai chuchoté à ton âme. J’ai répondu un rayon de Lumière sur ton esprit. Tu te sentais tellement seul, le cœur brisé, j’ai entendu ton cri ! Et j’ai murmuré mon Amour au plus profond de ton cœur. Oh ! Si seulement tu venais en ma Lumière, me laissais te parler, et marchais avec moi pour t’éclairer ! Je t’ai fait aussi venir jusqu’ici parce que je veux t’aider, ce n’est pas par hasard que tu me lis ;
mon serviteur aussi veut t’aider. Dans l’Unité nous avons tellement à partager avec toi. Tu es libre de venir à moi. Je ne m’impose pas. Je t’ai choisi à cause de l’Amour que tu as dans ton cœur. Car je sais que c’est difficile de vivre sur cette terre. Je le sais, ils m’ont torturé. Mes douleurs et mes larmes sont pour ceux qui viennent à moi, en ma Lumière. J’ai le pouvoir de parler à chacun d’entre vous dans l’intimité de votre cœur, comme je le fais pour mon serviteur Victor. Car chacun peut recevoir en lui-même ma Parole. Prends soin de cette Lumière s’il te plait, lis le témoignage de mon serviteur. Laisses-toi envahir par ma Lumière, en Elle, appelle-moi, demande-moi et parle-moi ? Je suis patient, et dans l’Amour j’attendrai, car j’ai consacré l’éternité pour que l’on vive ensemble dans mon Royaume. Pour les justes « j’étends mon filet, je les précipite comme les oiseaux du ciel (a) » ; « les jours de mon intervention arrivent, et mon prophète est un filet d’oiseleur. Il est une sentinelle pour mon peuple, le monde le traite de fou, comme un homme inspiré qui a le délire (b) ! » Je l’envoie pour que mon peuple sème pour la justice, moissonne dans la loyauté, et afin qu’il défriche pour le champ nouveau. Car l’esprit qui est envoyé sur ce blog : « C’est parce qu’il lui a été donné de connaître les mystères du Royaume des Cieux, et qu’à d’autres cela n’a pas été donné. Je donne à celui qui a, et il sera dans l’abondance. Parce que son cœur est devenu sensible, qu’il peut voir de ses yeux, entendre de ses oreilles et comprendre avec son cœur. Mais maintenant dans ces temps de la fin, l’homme peut entendre et comprendre les choses cachées depuis la création (c) ». Il est Tant de prier L’Eternel, car Je Viens ! Amen.

a) Osée 7, 12. b) Osée 9, 7-8. c) Matthieu 13, 11, 12,
14-15, 35.

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Le Prophète, dans cet Evangile de Lumière, par son essence énergétique, on ne saurait trouver plus grand témoignage et révélation de Dieu qui est un être de Lumière. Et c’est dans son triangle spirituel, dans ses manifestations et mouvement intérieur que Dieu lui parle ! Ivre de Lumière, suspendu dans la sphère céleste au paysage grandiose, il répond à l’appel de l’Amour à l’Amour, laisse son cœur du vivant s’élever, et abandonne son âme au rythme et au mouvement éternel. Il nous révèle cet Evangile de Lumière qui a été annoncé depuis la genèse des temps. Et il nous dit, cherche la Lumière et tu trouveras ton âme qui en découle. Car quand tu la possèdes en toute vérité, tu la possèdes en tout lieu, en tout espace et en tout temps. C’est elle qui inspire les visions du Mystique dans son exploration intérieur. C’est Martello « le Marteau des hérésies » qui met le monde en mouvement vers la Lumière des derniers temps. Resplendissante par Amour en toute chose. Celui qui aime ardemment trouve la Lumière de ce qu’il aime. Dans l’approche de sa perception intérieure, il augmente son discernement, et tel un amoureux, il découvre dans son âme et dans son cœur la vive et véritable connaissance dans la vie spirituelle émanant de la Lumière. Au plus haut degré de sa puissance, l’homme doit veiller à s’élever constamment dans son intellect, et dans sa volonté de grandir sans cesse dans l’attente de retrouver le Maître de Lumière. Excellence Suprême infaillible à l’image du Messie !

Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. CHERCHER LA VERITE

Je recherche la vérité, la vérité qui me relie au cosmos. Je construis la prose intérieure, la prose de ma genèse personnelle. Je suis le contemplatif et je contemple pour survire !
Je plonge dans le symbole de l'univers. J’alimente par le mot la surprise. Je ressens et découvre l'univers des mots. Une illumination intérieure s'opère dans l'esprit et le corps c’est la fusion. Dans mon univers mental je reconstruis la prose, ma conscience rejoint la pensée d’une coexistence éternelle que je reconstruis. Un monde de dualité entre l’univers de la raison et la reconstitution de la lumière. Un rayonnement réfractaire qui anéantie la pensée rationnelle pour réveiller le rêveur qui sommeille. C’est le temps de comprendre qui on est vraiment, ce que l'on éprouve et ce que l'on est.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Deux mondes s’expriment, du choc des ténèbres et de la lumière. Pour animer la prose je plonge dans ce monde étrange et fantastique. Dans mon monde intérieur les mots sont transposés dans le cadre du vivant. Richesse cachée, présentée à l’esprit, d’une sensation intense pour vivre la découverte. La révélation dans la contemplation affirme la force d’expression. Je contemple et je supporte l’univers que je me construis, un univers personnel de l’évocation, et que je survole dans ce monde. Celui qui lit mes articles pourra le faire autant de fois qu’il le supporte. Il pourra découvrir le secret de la contemplation, le secret de l’illumination. A la recherche de l’équilibre des mots reliant la verticale et l’horizontal, de l’imaginaire ou du réel, vers le sens de l’existence et de l’essence pour la compréhension d’un contemplateur.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Analyse et interprétation pour le destinataire dont le connaissable dénonce l’effort. C’est dans l’univers contemplatif que s’ouvre la voie, que s’opère la connexion et l’alchimie. Le spectateur est libre d’approfondir son investigation et sa recherche. Il pourra capter avec une idée claire le sens de la révélation, de ce qu’il est capable de supporter et de percevoir.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Mon espace exhale une odeur subtile et pénétrante, un parfum céleste ancestral émettant des signaux lumineux dans la confusion des espaces et du temps. Je suis dans une telle sérénité et dans une telle transparence. Codé par des signes rituels fluant mes yeux de lumière phosphorescente. Je dois faire très attention aux mots, surtout, que les événements relatés précèdent le texte. Parfois avec des surcharges affectives. Parfois les mots sortent d’une façon involontaire. J’écris et j’observe le sens de la main dans un déplacement subconscient. Des images fascinantes apparaissent dans ma mémoire, et s’imposent au paysage mental, comme à l’intérieur d’un miroir ! Le silence pesant, happe dans l’espace la substance de l’énigme au sens approprié. J’ai l’impression de devenir un esprit ensablé, embourbé entre le corps dur et la pensée invisible des choses !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Je reste néanmoins méfiant de mon exposé et de son caractère. Il ne s’agit pas d’exciter l’intérêt mal placé du lecteur, en voyageant dans le monde des chimères ! L’idée est de partager en toute honnêteté l’observation contemplative, et faire découvrir le chemin d’un blanc lumineux. Ouvert à tout homme et toute femme de bonne volonté ! Il ne s’agit pas de raconter des choses nouvelles qui se passent autour de moi sortant d’un rêve ! Sans y chercher le sens profond de cette lumière qui murmure au fond de mon cœur. Je ne cherche pas à arriver à la connaissance de la vérité par des moyens que la raison désavoue ! Je ne veux faire de mal à personne, et peu importe ce que l’on pense. Car les braves gens installent des lumières le long de leur chemin. La grâce les illumine, Ils sont remplis d’honnêteté et d’amour naturel. Leurs imperfections sont comme une buée sur une vitre qui s’efface au premier rayon du soleil. La contemplation c’est la puissance du langage qui illustre le glissement des sens ! Interroge la norme de l’illusion et de la réalité. C’est une contemplation séductrice aux mots séducteurs. Le discours rigoureux délimite la norme, et le langage de la traversée intérieure, obscure ou secret ! Ce n’est pas la dialectique de folklore, au rituel funèbre qui transforme la beauté en une image lépreuse. Au rituel subtil, aveugle course au plaisir des bijoux intellectuels de l’Ego. Séducteur de l’énigme, de la sublimation obscène des plaisirs ; les grâces d’aujourd’hui !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Dans la contemplation, découvrir la vérité, l’équilibre de la force lumineuse, se libérer de l’obsession des sens et des interdits détournent l’âme de l’homme de la débauche et de la morale libertine.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. La contemplation c’est une rencontre qui dépasse la raison et que dirige l’intelligence.
Pensée même sa création nous échappe, nous engloutit et nous dépasse. On dévoile plus que l’on ne croit. Dans notre univers on capture des puissances de vie et d’expression. Une contemplation où la seule limite est en nous, où le mental nous fait construire des murailles à l’émotion. Elle émeut la pensée, critique pour celui qui éprouve trop vite. Magique, lieu unique,
l’œuvre est un lien d’un cœur constant qui tisse une pensée qui se déploie derrière les mots. Naît l’inspiration de la prose, venue d’un monde invisible où le moi parle au soi. Eveille la pensée rationnelle des percepts et le danger des affects. Dévoile l’expérience intérieure émotionnelle, c’est un trésor à notre portée qui nous aide à comprendre différemment les objets, les symboles.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. L’éclair jaillit entre la connexion des deux mondes. C’est la jonction du ressenti. C’est la chance de notre survie dans un monde recréé !
S’explorer soi-même, se développer libre dans son indépendance, dans la découverte et l’investigation. Là il n’y a pas de censure, L’imagination est libre ! Le contemplatif est confondu à l’intérieur de l’univers. Il dépasse sa propre compréhension dans ce monde sans concession, en allant au plus profond de sa vie. Le sens, n’a plus de sens ! Il est soumis au pouvoir de l’amour. Lié à cette pensée unique, expression d’une réalité universelle et collective. Vision universelle qui passe par l’homme, où il peut voir à travers l’œil intérieur.
Univers inexploité et inexploré par des millions d’hommes, relatif au monde du soi, où la réalité n’est plus une illusion ! Les puissances de vie commencent par la création d’un rêve qui domine la vie, dans l’expression d’une puissance contenue dans l’univers! Dont la destinée a eu pour effet l’homme, avec une conscience sans limite et une pensée qui n’est pas celle d’un mortel ! Originalité profonde, expression illogique des génies et des fous. Devenez ce génie aux idées claires ou ce fou inévitable.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Ce passage de la continuité du monde vivant selon un ordre complexe qui se succède dans le temps. Demeure de la sélection naturelle de la pensée, c’est-à-dire miroir de la pensée, reflet de ce qu’il y a de contenu dans le cœur et la conscience !
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Vérité d’un ordre supérieur, l’instrument de l’illumination, de la sagesse et de la connaissance. Reflétant l’intelligence créatrice céleste créant comme tel à son image.
Il est certain  qu’une puissance orgueilleuse de l’homme domine comme la tour de Babel, et fait fuir les hommes de leur terre comme des déportés étrangers en pensant que chaque pays à son Dieu protecteur, et que la puissance de ses armes nous suggère à rejoindre la religion du vainqueur. Le cœur Humain, miroir reflétant Dieu, Paul nous dit : Corinthiens 3, 18, traduit des textes originaux Hébreu et Grec, je cite : « …contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit ». L’intelligence céleste reflétée par le miroir, le reflet de la perfection cosmique.








mardi 30 août 2016

article 194 AU CŒUR DE LA LUMIERE METAPHYSIQUE

Par analogie nous pouvons prendre comme exemple l’hydrogène dans la valence d’Unité, où on est conduit à attribuer la valence deux à l’oxygène, la valence trois à l’azote, la valence quatre au carbone etc
UNE VALENCE DANS LA LUMIERE
Méditation

Chaque énergie qui est enlevée d’Un Rayon De Lumière-Divine, n’enlève en rien La Longueur Du Rayon, ainsi chaque énergie reste Reliée Par INTRICATION Au Rayon émis Par La Lumière, quelque soit son lieu et sa position Dans L’Univers Du Grand-Tout.Qu’elles sont ces forces qui assurent la stabilité des édifices de charges quantiques formant les composés de mon âme liés ensemble dans l’espace ? Voila la question que je pose dans cette méditation. Et voici ce que l’Esprit me propose dans cet exposé sommaire pour tranquilliser ma curiosité ! Certes je la présente dans un cadre métaphysique ou mystique moderne ! Progression et harmonisation où s’accomplit le destin de l’âme dans ses propriétés de matières volatiles.

Pour que l’on se comprenne, il y a de la matière volatile que l’on ne voit pas avec nos yeux, et de la matière solide celle qui nous est permise de voir, mais pour les enfants de Lumière tout est matière.

L’être vivant manifesté en tout homme évolue entre deux mondes. Lien perceptible de l’activité de L’Esprit qui l’unit à son corps.

D’après Davy (1806), ces ensembles qui forment l’âme sont retenus grâce à la théorie électrostatique. C’est l’attraction qui s’exerce entre des charges volatiles de signes opposés dans les deux mondes. Lorsque deux matières conformes de circonstance, elles fusionnent, se développent et progressent ensemble.

Cette manifestation particulière que je développe, n’aura qu’un intérêt théorique, avec quelques mesures de réponses que l’ont peut accepter par analogie, mais pour d’autres, se sera des rapports complexes qui resteront obscurs pour celui qui n'est pas dans l'éveil !

D’après Berzélius (1812), ces charges volatiles « préexistent » dans les atomes ou radicaux isolés. Ce qui est intéressant de retenir ici, c’est la « préexistence de ces charges » !

En 1834 Dumas remplace la théorie dualiste par une théorie Unitaire que l’on retrouve en chimie organique. Imaginez maintenant une cellule ADN fusionnant avec une charge volatile préexistante. La charge énergétique préexistante est considérée comme une entité Unique, dont il est possible d’attribuer une certaine capacité de combinaison ou de substitution.

Par analogie nous pouvons prendre comme exemple l’hydrogène dans la valence d’Unité, où on est conduit à attribuer la valence deux à l’oxygène, la valence trois à l’azote, la valence quatre au carbone etc…C’est-à-dire la valence d’un nombre maximal d’atomes d’hydrogène pouvant se combiner avec un atome de cet élément, ou auxquels peut se substituer un atome de cet élément.

Je donne un autre exemple simple, par exemple pour l’eau, il faut deux atomes d’hydrogène un atome d’oxygène (h2o).

Attention nous sommes toujours dans une théorie d’analogie, c’est ce que mon Esprit me fait comprendre.

L’hydrogène est un composé d’un proton et d’un électron liés par la force de Colomb, étant donné que leurs charges sont opposées.

Quand à l’âme, elle rentre dans la théorie quantique des champs. Elle transcende la mécanique d’un proton et d’un électron !

Ce champ de force qui maintient les composés de l’âme est indépendante du temps. Elle permet la modélisation des niveaux d’énergies avec les harmonies sphériques.

Ce qu’il faut savoir, c’est que ce nombre de valence est lié à celui des « matières volatiles » de la couche « extérieure » de l’atome ou de la matière solide. C’est-à-dire la valence dans une situation « d’attirance » ; soit une valence de matière d’onde positive, ou de « répulsion » ; soit une valence de matière d’onde négative. Situation conforme à la théorie dualiste, lorsque deux substances s’approchent l’une de l’autre.

Dans l’espace se forme des groupements « de matières volatiles » de charges « préexistantes », établissant la classification des éléments d’où dépend la place de la masse quantique dans cette classification !

Ainsi dans les demeures célestes se réalisent la formation et la stabilité de la matière volatile composant l’âme  par ce champ de force aux ondes vibratoires.

Ce qu’il faut savoir c’est que la valence principale de ces énergies volatiles est la particule de Dieu : L’Energie-Divine.

Chaque énergie qui est enlevée d’Un Rayon De Lumière-Divine, n’enlève en rien La Longueur Du Rayon, ainsi chaque énergie reste Reliée Par INTRICATION Au Rayon émis Par La Lumière, quelque soit son lieu et sa position Dans L’Univers Du Grand-Tout.

Le passage de  « L’Energie De Dieu » d’une orbite sur une autre se traduit par une émission sous forme de radiation et d’attraction. Ce qui suggère l’agencement d’un ensemble spatial déterminé pour l’âme.

C’est-à-dire la fréquence de la Lumière met en jeu des « variations d’énergie » par son déplacement, comme celle connue de la « constante de planque ».

Ainsi le passage d’une demeure céleste à l’autre peut s’expliquer par une valence commune,  « L’Energie de Dieu » !

L’énergie est comme un « octet » dans l’ADN, elle est en progression dans la matière pour former l’âme.

La structuration des valences étant complète qu’à la fin de la formation d’un progrès acceptable.

Chaque âme à sa valeur propre d’énergie, définissant la distribution spatiale en nombre quantique qui lui est principal.  

Ainsi « L’Energie de Dieu » Est La Vie par la nature de l’âme, assure la fusion de ces forces constituées par une charge identique qui permet l’accès à Son Royaume.

Cette œuvre mécanique fondamentale qui s’articule dans les formes orbitales, a un nombre quantique adéquat.

Ce qui veut dire que dans les expressions de l’énergie, certaines produisent un effet écran ! Rendant impossible le passage de certaines âmes dans les demeures au champ de force d’une charge supérieure ou inférieure.

C’est pourquoi les âmes relatives à une même valeur semblent conserver une même constante, soit dans sa forme humaine ou animale. Leur valeur énergétique dans l’espace orbitale varie de la plus basse énergie à la plus Haute.

Leur classification d’ondes atomiques d’une même valeur forme leur demeure Céleste.

Il faut savoir que d’une âme à l’autre la charge quantique d’ondes photoniques peuvent être différentes, et ne peuvent pas se retrouver dans la même dimension dans l’espace, à cause des vibrations différentielles. Donc l’effet écran d’une demeure à l’autre dépend aussi de la dimension de l’onde occasionnée par la vibration ; c’est pour cela que l’on dit que les âmes évoluent dans plusieurs dimensions !

C’est pourquoi aussi, Dans La Lumière il y a une énergie inerte qui relie toutes les dimensions, c’est l’expression de l’énergie potentielle la plus blanche, l’onde la plus pure, la plus complexe et la plus interne, l’ETANT, avec La Trine-Dimension Absolu la plus quantique et la plus composé.

Par analogie, dans la décomposition De La Lumière Blanche, les couleurs appartenant à différentes vibrations photoniques n’auront pas la même dimension dans l’espace.

D’une manière générale, plus le photon est complexe, plus les effets internes sont proches De La Lumière Blanche.

Les rayons des énergies dans l’espace illustre le phénomène de l’arc-en-ciel. Leurs valeurs photoniques relatives semblent conserver d’une façon immuable Un Ordre Constant Dans L’Ensemble.

C’est  ce que l’on peut observer dans l’arc-en-ciel, à chaque fois que le phénomène se répète l’ordre reste le même !

Lorsque les énergies photoniques sont excitées, se décomposent, les photons azimutaux diffèrent et n’ont plus la même énergie !

Les mouvements corpuscules fonts apparaître les énergies par couches voisines de couleurs.

Ainsi, les éléments photoniques sont isolés en orbite dans l’espace, au moment du phénomène, se placent et se regroupent de la plus basse à la plus Haute Energie, et suivant Un Ordre Constant !

Les éléments photoniques se regroupent sur la couche périphérique appropriée à leur valeur, et avec lesquels elles se retrouvent. Il en va pour les âmes d’une même valeur, elles se regroupent dans une même couche spatiale, appelée Demeure Céleste ou Royaume Qu’elles Forment Dans Leur Ensemble.

article 193 GLORIEUSE LUMIERE

Rayon Blanc à La Lumière Glorieuse. A travers Les Actes et Les Paroles, Aimer Est Sa Voie privilégiée, un sceau au cœur de l’homme qui éveille en lui le poète, le sage, mais aussi L’Amoureux.
Méditation

Sa Lumière Affirme, Se réfléchit ou Se trahit par la chair. Ses Paroles dessinent son œuvre dans les mots des hommes sages qui renvoient l’œuvre dans l’esprit, son propre Royaume, qui n’est pas de Ce Monde !
L’humanité n’est rien quand La Lumière Est TOUT !

L’Intelligence Supérieure a son milieu dans l’homme, irritant la chair, L’Amour De La Lumière au cœur de l’âme qui lui a donné Sa Vie pour reconnaître Le Maître. Rayon Blanc à La Lumière Glorieuse. A travers Les Actes et Les Paroles, Aimer Est Sa Voie privilégiée, un sceau au cœur de l’homme qui éveille en lui le poète, le sage, mais aussi L’Amoureux.

Sa Lumière Affirme, Se réfléchit ou Se trahit par la chair. Ses Paroles dessinent son œuvre dans les mots des hommes sages qui renvoient l’œuvre dans l’esprit, son propre Royaume, qui n’est pas de Ce Monde !

Héritier de Sa Lumière, de son premier souffle, l’homme reçoit son premier bien commun, l’immortalité de l’âme. Il a reçu son libre arbitre, l’art des dieux, chef-d’œuvre d’un bien fondé à l’épreuve de la mort, pour le meilleur de son âme et de son éternité.

Je contemple, et Sa Lumière me considère comme un enfant en marge de Ce Monde, qui observe l’œuvre aux extrémités de L’Univers ! Ame fragile, dans cette chair inconfortable et propice aux visions Supranaturelles, étranges, bizarres, mystérieuses pour la construction de cette âme, dont La Vie est ailleurs. Surgir et naître pour un Royaume qui n’est pas de Ce Monde !

Vie précieuse, raffinée, aspirée par la sonorité de L’Amour vers ce lieu Lumineux, chaleureux, Un Arbre De Vie au feuillage protecteur qui luit à La Lumière comme un phare.

Une âme enracinée au bord de Son Royaume, entre la chair et La Lumière. Librement associée dans son équation la plus parfaite entre l’âme et La Lumière Qui Etait En Le Messie.

La Lumière a retenu mon attention Dans La Vision de la contemplation, Le Créateur de mon âme qui met en œuvre, en mouvement continuel cet espace éternel qui accompagne Sa Parole, dans cette terre de beauté où la graine fait jaillir la Foi En mon cœur !

La contemplation nous conduit vers une terre extérieure sans frontière, sans limite, elle nourrit à La Source les richesses de l’âme.

Comment nier cette nourriture, ces offrandes au bon goût ?

Dans notre cœur gît L’Unique Temple de la contemplation, Il attire l’âme Par Son Amour et Sa Seule Présence. Il marque l’homme par Le Sceau de Son Amour.

Son Royaume n’Est pas de Ce Monde, et Sa Parole Est Encrée dans la chair, vaste cimetière, laissant apparaître au cœur de l’âme l’immense jardin Céleste, au bord des allées Les Anges  joyeux, consolateurs des âmes, trouvent leur écho dans un paysage de Bonheur et de Joie.

L’œil de la contemplation s’étend aux couleurs, mais là, au centre est couronnée La Blancheur De L’Eternité !

Autour de Son Espace Blanc émane la poésie aux couleurs des âmes, Paradis Originel de La Parole, Arbre De Vie qui édifie l’enfant de Lumière !

Son énergie De Lumière met en mouvement le substrat et les éléments pour les transformer en âme vivante.

Toute action élémentaire, que ce soit la molécule, la protéine, la cellule, agit par réaction énergétique de Sa Lumière.

Chaque fréquence énergétique indique le mouvement de l’élément.

Dans la reproduction, si la fréquence change de distorsion, la mutation d’un élément s’arrête et meurt quand la fin souhaitée n’atteint pas son but !

Les unités d’énergie utilisent les éléments actifs pour former les êtres souhaités.

Les distorsions de fréquence énergétique assemblent les éléments en unités mutantes ou sauvages, ou encore en sous unités d’assemblage.

Chaque élément a une fréquence codée active, négative ou passive. Les fréquences codées assemblent les éléments substrats pour transformer en produits d’assemblage désiré, en plante, en animal, en homme, en eau, en gaz, en pierre, en or, en diamant…etc

C’est pourquoi, le phénomène génotype ou phénotype a sa complexité dans l’énergie de mouvement, c’est l’« Unité Universelle » électromagnétique qui ne peut se détruire et ne peut être annulé.

Cette force en action dans l’âme de chaque être est une caractéristique du mouvement dans la cohérence et l’unité du temps, dans l’énergie de la masse, de combinaison dans l’agencement par les données physiques dans l’énergie de mouvement métaphysique.

C’est l’action métaphysique dans l’agencement physique, carburant et essence de l’élément, puissance d’énoncer Spirituelle Cosmique, La Lumière-Divine : Dieu !

La Parole a été faite pour rendre témoignage De La Lumière, c’est pourquoi il est dit dans Jean  1, 5 à 9 : « La Lumière Brille… » ; « Il n’était pas La Lumière, mais il vint pour rendre Témoignage à La Lumière. C’était La Véritable Lumière qui en venant dans Le Monde, éclaire TOUT homme », RIEN n’a été fait sans Elle et TOUT a été fait par Elle, La LUMIERE !

article 192 LUMIERE POUR UNE AME

Chaque âme est une étincelle fréquence. Elle dégage un chant particulier par sa vibration individuelle.
Méditation

La Lumière informatique anime et informe par son code numérique fréquentiel la mémoire biologique et anatomique de l’homme. Dans cette anatomie où le son du passé rejoint le présent.
Chaque âme est une étincelle fréquence. Elle dégage un chant particulier par sa vibration individuelle.

Son élévation dépend de sa fréquence, sa résonance est son moyen de reconnaissance pour l’au-delà. Elle diffuse ses ondes radio dans le monde céleste qui lui appartient, avec leurs différents éclats (0).

C’est de cette façon que nous rentrons en relation avec l’autre monde, d’une façon plus ou moins heureuse !

La Lumière informatique anime et informe par son code numérique fréquentiel la mémoire biologique et anatomique de l’homme. Dans cette anatomie où le son du passé rejoint le présent.

C’est de cette façon que La Lumière-Divine par son code vibratoire a Parlé à Moïse « comme un homme parle à son ami (a) ».

C’est pourquoi aussi, lorsque nous accueillons volontairement une avalanche de Lumière dans notre corps, rempli de cet immense Amour nous produisons un son si pur, si défini qu’elle diffuse spontanément ses ondes Célestes où sont les Saints et les Anges, là où l’espace-temps reste un mystère ! Là où il fait bon vivre dans sa patrie Céleste.

Mais cela n’est accordé que Par La Grâce De La Lumière, L’Eternel (b).

Car je suis persuadé que ni la mort, ni la vie, ni les Anges, ni les dominations, ni le présent, ni l’avenir, ni les puissances, ni les êtres d’En Haut, ni ceux d’en bas, ni aucune créature ne pourra séparer « les enfants de Lumière » De La Parole notre Lumière(c).

Je ne mens pas, ma conscience m’en rend témoignage par Le Saint-Esprit (d), La Sainte Lumière.

C’est pourquoi celui qui pèche contre La Lumière et La Connaissance de L’Esprit-Saint, il crucifie plus que le corps du Messie, il crucifie L’Esprit-Saint De La Lumière ! ( e).

La Lumière Est L’être de notre âme, la possession à l’état d’Amour. C’est cet Amour seul qui remplit l’âme De Lumière.

Pour s’approcher de Cette Lumière-Divine il faut croire (f) par la foi, qui est la substance des choses que l’on doit espérer et la conviction de celles qu’on ne voit pas (g).

Dans mes visions lorsque je suis rempli de Lumière, je suis vidé et sans force, étendu comme mort !

Seule l’âme comme une éponge se gonfle de Lumière, vivifiée Par La Grâce qui nous garde en Vie.

C’est alors qu’Un Souffle d’Une Senteur si Douce m’envahit comme un nuage parfumé, et plein de Lumière inonde mon âme.

C’est dans ce lieu « d’Amour » que les êtres Célestes vêtus de blanc resplendissant apportent leur message « particulier ». Là où l’intelligence est mise sous la conduite de la foi et De La Lumière, là où sa nature d’âme grandit, et devient de plus en plus divine. Pourquoi ? Parce que Sa Lumière S’intensifie et Se charge de cette densité qui réchauffe son cœur, qui est « L’Amour Pur », là où la graine d’énergie peut croître et donner du fruit.

C’est pourquoi il est dit : «  heureux ceux qui ont le cœur pur, car ils verront » La Lumière (h).

La Parole Dit aussi que notre récompense sera grande Dans La Lumière, car il n’y a rien d’autre de plus élevé à atteindre pour notre Vie même, que d’être dans Cette Lumière pour L’Eternité.

Tout homme peut commencer à la vivre ici-bas par La Grâce en suivant ce commandement : « Vous donc, soyez parfaits comme votre Père » de Lumière Est Parfait  (i).

C’est pourquoi Paul nous dit que : « L’Héritage des Saints Est Dans La Lumière » (j)…Amen

0)  Jean 14, verset 2, 1 Corinthiens 15, verset 41.

a) Exode 33, verset 11. b) Exode 33, verset 19 c) Romains 9, verset 38, 39. d) Romains 9, verset 1. e) Hébreux 6, verset 4 à 6. f) Hébreux 11, verset 6. g) Hébreux, 11, verset 1. h) Matthieu 5, verset 8. i) Matthieu 5, verset 48. j) Colossiens 1, verset 12.
 

article 191 LUMIERE, ENERGIE DE LA VIE

Sa puissance et son énergie sont déployées Dans L’Univers. Aucune force vitale dans son activité n’a cette loi de créativité.
Méditation

La Lumière dirige le mouvement des espèces. Elle Sème L’Energie de La Vie, Elle donne à la mesure de son œuvre, Elle frappe de son sceau chaque être. La Lumière dirige le mouvement des espèces. Elle Sème L’Energie de La Vie, Elle donne à la mesure de son œuvre, Elle frappe de son sceau chaque être.

Cette vérité est en accord avec la science d’aujourd’hui en 2016 par l’observation des faits. La loi générale des énergies en mouvement, principe constaté, soumis aux mesures. Elle n’est pas prête de vieillir, de s’user, de disparaître et de finir. Sa puissance et son énergie sont déployées Dans L’Univers. Aucune force vitale dans son activité n’a cette loi de créativité.

C’est pourquoi il est dit : « Qu’elle reprend ce qu’elle a donné ». Elle était au commencement La Véritable Lumière qui, en venant dans Le Monde éclaire tout homme, et Le Monde a été Fait par Elle.

La Voie De La Lumière conduit vers Dieu, Source De Cette Lumière Dans La Lumière qui Est en nous et hors de nous.

Celui qui cherche Dieu Dans La Lumière trouve La Vie, car Il Est La vie Elle-même.

Cette Lumière qui Unie le propre de chaque être et L’Unissant à Elle dans Son Absolu.

C’est le vin nouveau dans sa nouvelle outre, ce n’est pas non plus un vieux tissu usagé sur lequel on peut faire une retouche. Mais le vieil habit doit être remplacé par un vêtement neuf.

C’est L’Evangile De Lumière dont La Lumière Est la conscience d’une Réalité Spirituelle intérieure, et qui se manifeste dans un esprit de liberté Universelle.

La Lumière est ce bien individuel, Reliant et Unissant chaque âme Dans La Valeur Absolue qui Est La Lumière De Dieu. Elle est non dépendante de l’espace temps et de la matière lourde comme l’homme.

Seule La Lumière de la conscience, l’âme, engendre la connaissance d’une expérience personnelle dans l’emprise de la chair. Cette conscience, libérée de toutes emprises, des sens, des plaisirs, des désirs temporels, rejoint dans son activité intérieure La Source de l’être intemporel, nous Unissant à Elle-même.

Et qui ne peut être en contradiction avec ses lois naturelles dans la juste appréciation de l’homme Spirituel dont La Parole De Yéshua Manifeste Son Existence par Cette Lumière créatrice dont l’origine se manifeste de ce qui Est Informe et Vide, Genèse 1 verset 2 !

Et Dieu dit : « Que La Lumière Soit ! Et La Lumière Fût ». Ainsi la chaleur, les ondes électromagnétiques, énergétiques, créatrices de matières, s’harmonisèrent et formèrent l’eau, le ciel, la terre, les étoiles, tous les animaux vivants, et l’homme fût à l’image de La Lumière selon sa ressemblance, Genèse 1 v 26 ; « En Elle était La Vie, et La Vie était La Lumière des hommes », Evangile selon Jean 1 v 3.

L’homme qui médite et qui contemple, reconnaît qu’il y a en lui une nature Métaphysique, une âme à laquelle il s’adresse, où opère la grâce et l’aide selon ses besoins à approfondir, à corriger, à ôter de son esprit et de ses actes tout ce qui est contraire à La Lumière De Dieu pour arriver à La Perfection.

Le seul moyen d’y parvenir à Cette Perfection, c’est de pénétrer dans notre cœur intérieur, là où sont tous nos maux, nos désirs, nos plaisirs et les appétits de la chair.

Afin de prendre soin à purifier et à vidanger notre cœur, pour qu’apparaisse peu à peu La Manifestation De La Lumière. Par Elle l’effet de Sa Présence, de Sa Grâce et de Son Amour purifie le cœur, et conduit l’âme à L’Union Divine.

C’est par La Voie du cœur, par sa purification que se réalisent l’abondance de grâce, l’illumination de la conscience dans la contemplation de la Lumière.

C’est de cette façon que se réalisent les visites du ciel pour l’âme pénitent, libérée de ces obstacles indésirables qui s’opposent à la pureté du cœur, aux remords intérieurs qui empêchent l’opération de la grâce.

C’est par notre recherche, notre examen de conscience pour l’élimination, le nettoyage du cœur de nos péchés, de nos mauvaises pensées, œuvre nécessaire pour parvenir à la profonde dévotion, à la reconnaissance des inspirations qu’animent les lumières de Dieu pour accomplir ses volontés.

Ainsi dans nos recueillements, nos prières, nos méditations et nos contemplations nous serons plus éclairés de ce que nous avons déjà de Lumière et de connaissance. Nous recevrons plus abondamment de grâce en fonction de notre fidélité et de notre Union avec La Lumière.

L’homme de contemplation pour sa perfection utilise les énergies Supranaturelles, moyen propre à toucher le cœur dans la dévotion, instrument au regard de La Lumière pour les intentions et les gestes pures, pour les pensées et les vues parfaites.

C’est dans cette sainte vie intérieure que l’on remplit plus vite le cœur d’Amour qu’en lisant et en étudiant.

La recherche de la perfection pour le salut de son âme se trouve dans la dévotion et la sainteté, et non dans les autres sciences humaines dont certains hommes possèdent avec talent et éloquence.

Etre un enfant de Lumière c’est vivre dans l’humilité, à la pureté de cœur, au recueillement et à la contemplation intérieure.

C’est ainsi que l’on recueille et que l’on comprend mieux le message des Saints, des écritures, et qu’une âme parvient à une entière pureté de cœur.

 C’est par cette onction de consolation Spirituelle, que La Lumière Elle-même, instruit le cœur par ce feu affectueux et ce doux murmure pour celui qui reçoit et apprend.

La Lumière par sa grâce et son esprit anime la pensée, témoigne avec puissance, de sorte que règne dans le discours la force de toucher le « cœur » de celui qui écoute.

Car l’enfant de Lumière n’a en vue que de faire Connaître et Aimer, La Lumière Manifestée En Le Messie, sans chercher à être soi-même aimé, loué et estimé pour flatter son ambition et sa vanité personnelle.

Le malheur de l’homme vient de ce qu’il n’écoute pas La Voix De La Lumière qui éclaire sa conscience. Il va contre les murmures intérieurs de l’esprit et de son âme qui connaissent les enjeux de sa fin.

L’âme se révolte contre la « chair » de l’homme dont l’obéissance de l’esprit lui est insupportable !

C’est-à-dire l’âme tend d’un côté et la chair de l’autre. De là, vient la souffrance, le malheur, les chagrins, les troubles, les mécontentements par le gouvernement de la chair naturelle qui s’oppose au principe Supranaturel.

L’homme s’appuie davantage sur le désir de ses sens, et vie aux dépens de ses imperfections qui le conduisent à la prudence naturelle et humaine. Préjudiciable à la direction de sa vie intérieure, qui doit être fondée sur L’Amour de La Lumière pour le devenir de son âme éternelle.

L’âme, régente d’un principe à La Loi Supranaturelle, communicante, que La Lumière imprègne de Son Feu dans le cœur de l’homme.

La Lumière distribue ses grâces en proportion et en fonction des désirs volontaires, et de l’état d’âme ; si l’âme est en état d’union, Elle lui accorde les grâces d’union !

La contemplation dépend entièrement des désirs et de l’état de ce qui se passe dans l’âme.

La Lumière Opère En Elle, et l’aide selon ses besoins. Mais, il ne faut pas croire, ou s’imaginer que Les Merveilles de La Grâce s’opèrent aisément, dès la conduite de son désir !

lundi 29 août 2016

article 190 LA LUMIERE LA CONSCIENCE COSMIQUE

La Conscience Est la Déesse Cosmique En Lumière, état De Potentialité transcendant la matière.
Méditation

Métaphysiquement Parlant, Au Commencement il y a une charge d’Energie en développement Potentiel Dans Le Vide informe, La Conscience Cosmique, En d’autre terme « La Lumière-Divine En Soit ! (Gn 1, 3) » Dont Dieu : La Lumière-Divine a La Potentialité D’Une Charge D’Energie Unitaire De L’infini qui converge vers le point précis De La Terre,
La Conscience Est la Déesse Cosmique En Lumière, état De Potentialité transcendant la matière.

Au début de La Genèse dans toutes les Bibles du Monde il est dit : « Au commencement Dieu Créa Le Ciel et La Terre. La Terre était « INFORME et VIDE (a) » ;

C’est-à-dire, Métaphysiquement Parlant, Au Commencement il y a une charge d’Energie en développement Potentiel Dans Le Vide informe, La Conscience Cosmique, En d’autre terme « La Lumière-Divine En Soit ! (Gn 1, 3) » Dont Dieu : La Lumière-Divine a La Potentialité D’Une Charge D’Energie Unitaire De L’infini qui converge vers le point précis De La Terre, avec La Lumière, c’est pourquoi on peut lire au verset trois, quatre et cinq de La Genèse : « Dieu Dit : Que La Lumière Soit ! Et La Lumière Fut. Dieu Vit que La Lumière était Bonne, et Dieu sépara La Lumière d’avec Les Ténèbres. Dieu appela La Lumière Jour et il appela Les Ténèbres Nuit ».

En d’autre terme, Dans Le « VIDE INFORME » Existe Une Charge Unitaire de l’infini, la « Conscience » Cosmique, « Je-Suis, La Lumière-Divine » Etre Potentiel qui met en œuvre la réalisation de la Potentialité, soit Dans La Potentialité De La Conscience Cosmique, Dans L’Amour De Dieu : L’« Idée » de L’Univers, Le « Plan Réalisé », et ensuite L’Action Du « Verbe » sur la matière, phyloplasmatique.

Cette Puissance Potentielle transportée au point précis pour la création de La Terre, La Lumière. Appelé par les scientifiques Le « Cautère Potentiel », c’est-à-dire dans ce cas précis « qui agit après coup » Par Amour. Il ne s’agit pas de science fiction, mais de Réalité physique.

C’est pourquoi Le Maître Dans Une Parabole, explique que Le Fondement de la création Du Monde a été élaboré, et calculé avant sa mise en œuvre, rien de la création n’est issu du hasard !

Voici ce qu’Enseigne Le Maître dans Luc quatorze, versets vingt huit, vingt neuf et trente: « Car parmi vous en est-il un qui voulant Bâtir Une Tour, ne s’asseye d’abord pour calculer la dépense et savoir s’il aura de quoi achever ? Autrement, s’il pose Le « FONDEMENT» et qu’il ne soit pas à même de terminer, tous ceux qui s’en apercevront se prendront à le tourner en ridicule, disant : cet homme-ci a commencé à Bâtir et n’a pas été à même De Terminer ! »

C’est pourquoi Yéshua Dit : « Moi, Je-Suis (b) » Celui qui a « Mis En Lumière La Vie (c) ».

Il Pose ici Le Fondement Métaphysique Sur Laquelle Il Va Bâtir La Spiritualité De L’Homme, où Il Met En Lumière Sa Vie, Cette Vie Qui Est En tout homme, et Qui Est En La Lumière-Divine.

Et Je-Suis, explique que chaque Vie Est  « Avant Que Le Monde fût (d) », Ce qui signifie en tant qu’être, Je-Suis L’Etre : La Vie, et En Tant Que Lumière : La Conscience De La Vie, et En Potentialité Avant Que Le Monde Fût.

Je conviens qu’il n’est pas facile de comprendre Cette Métaphysique De La Lumière Enseignée Par Le Maître, si l’homme n’est pas éveiller à Cette Spiritualité qui le guide vers Sa Vie Originelle Supranaturelle En La Lumière !

C’est pourquoi aussi il existe cette polémique entre, Le « Je » au féminin, Anochi, et Le « Je » au masculin, Ani de La Bible. C’est-à-dire il faut interpréter une fois « Je-Suis » La Vie Infinie et Eternelle Dans L’Etant, et une autre fois « Ma Conscience » Infinie et Eternelle qui Transcende L’Etant.

Rassurez-vous tout sera expliqué en tant et en heure dans les articles qui suivront, car si vous êtes arrivés jusqu’ici, ce n’est pas dû au hasard !

Mais les hommes se sont enfermés dans un système avec ses bornes, ses limites, ses lois, ses croyances, dans l’illusion parfaite, et prisonnier de leurs ego. Au lieu de cheminer en toute humilité, parfois dans la souffrance vers la petite porte (e) intérieure De La Lumière Qu’Est La Vie, Celle Qui Est et Qui était En Le Messie, pour l’ouvrir consciemment sur soi-même. Et Retrouver La Liberté Dans Sa Patrie Divine ; Une et Eternelle, en osmose avec Toute La Création Dans Le Royaume De Lumière (f) !

a) Genèse 1 verset 1, 2. b) Jean 8 verset 58. c) Paul à Timotée 1 verset 10. d) Jean 17 verset 5. e) Jean 10 verset 7, 9. Luc 13 verset 24. f) Matthieu 25 verset 34, Marc 4 verset 26.

article 189 LA LUMIERE DE LUCIFER

Vorace, Il Vit comme un Corbeau  quand nous vivons de la chair de nos frères, alourdie par son esprit. Il se nourrit de nos mots et de nos mensonges, nous faisons croire que toutes choses qui sortent de nos bouches sont comme une boisson pure.
Méditation


La Lumière de Lucifer, c’est l’intelligence Des Ténèbres, Prince des affaires pour un Royaume en enfer. Sa doctrine est une torche enflammée, un feu pour mieux brûler. Réchauffe l’esprit doué de science pour son ego. La Lumière de Lucifer, c’est l’intelligence Des Ténèbres, Prince des affaires pour un Royaume en enfer. Sa doctrine est une torche enflammée, un feu pour mieux brûler. Réchauffe l’esprit doué de science pour son ego. Ecoute, veille sur l’esprit en cuisson, entretient la braise pour son infortune.

Vive Lumière d’Opposition pour le chagrin, la jalousie, l’honneur, l’orgueil, la domination, les puissances de sa coutume. Insensible, domestique, apprivoise les grands maux des hommes.

Excellent et digne Maître de Lumière pour exécuter le grand embrasement des âmes, lieu de ses pensées pour ses envies ! Il se promène dans le jardin de nos rêves, arboré d’arbres fruitiers aux oranges sanguines, au jus frais de La Mort qui coule comme un ruisseau dans le cœur élu.

Vorace, Il Vit comme un Corbeau  quand nous vivons de la chair de nos frères, alourdie par son esprit. Il se nourrit de nos mots et de nos mensonges, nous faisons croire que toutes choses qui sortent de nos bouches sont comme une boisson pure. Alors que les discours de beaucoup d’hommes sont vides et profanes. Si précieux est le son liquide de leur mensonge, qu’il trouble l’esprit supérieur de l’âme, et s’empresse à purifier l’estomac de l’homme plus que le cœur.

Ses énergies ne manquent pas, il met dans la bouche de l’homme la doctrine des rapaces, « les pères et les saints pères » n’en manquent pas (Math 23, 9).

Le porteur de Lumière, Lucifer, ouvre ses ailes, voltige au dessus de sa proie, afin de fendre sur elle, et pour rassasier sa voracité. Il borde la route de chaque âme, et ses spectres attendent près du précipice pour récupérer les esprits perdus.

Hier ils étaient Sur Terre, et maintenant ils sont dans l’ombre de la mort !

Fuir La Véritable Lumière Du Messie, pour la froideur qui vient de ce qui fait haïr, c’est une horreur grossière qu’il faut bannir.

Ainsi il est dit : « si donc La Lumière qui est en toi Est Ténèbres, qu’elle ténèbres ce sera ! Matthieu 6 verset 23 ».

Quand L’Amour En Lumière est dans mon cœur enlacé, je me laisse tendrement éclairer en ce trésor caché.

J’ai toujours l’immense envie d’être En Cet Endroit De Lumière-Divine, où mon âme écoute et cède à La Joie.

J’Aime Sa Force et Sa Voix, je suis attaché Au Bonheur De Son Amour quand je marche En Sa Lumière.

La Lumière De Sa Parole Domine et Commande le cœur de ma demeure. Sa Parole dispense de Belles Promesses, Elle Danse, me charme sans cesse et m’ôte à La Vie. C’est là, que je me prosterne devant Le Roi et La Reine Immaculé des Lumières.

 Je témoigne :

« Dans ma contemplation, et dans la chaleur de La Grâce se répand Le Verbe, toujours Délicat et Pur.

Cette Puissance Dans La Lumière De L’intelligence développe, imprègne cette conformité Au Message de L’Evangile qui explique, et détermine en profondeur les principes les plus sûrs dans l’expression dominante De La Lumière-Divine. Elle se forme dans la contemplation l’un dans l’autre, au gré du temps où rien se fixe, mais son assigne !

C’est une joie intérieure parfaite et sans nom.

Les effets de L’Amour me transforment, prennent leurs places pour un seul instant, et s’éloignent comme le temps hésite entre deux saisons, pour laisser place aux actions de ma vie qui me précèdent.

Au-delà de la route bordée d’étoiles, je m’éloigne Du Ciel qui affiche la domination de La Lumière.

Dans mon cœur silencieux je ferme la porte à La Vision Des Cieux. Mais, je La garde précieusement comme un chuchotement qui effleure et élève mon âme.

En plein jour, dans mes activités et dans le silence, mon âme joyeuse ressent. Pour me ressourcer dans la journée elle tourne la clé délicatement, avant de me faire pénétrer Dans Cette Eau Céleste, comme une boisson tiède qui descend lentement le long de ma gorge. Le frôlement que je percevais de Son Amour, coule au milieu de mon âme comme dans un rêve ».

article 188 THEOLOGIE METAPHYSIQUE DE LA LUMIERE

Que la Lumière soit et la Lumière fût ! « L’Eternel mon Dieu,…, » « Tu es revêtu d’éclat et de Magnificence ! Tu T’enveloppe De Lumière comme d’un manteau, (a). »
Méditation

Je vous le dis, La Lumière Est Un Composé De Dieu et non Un Attribut. Elle n’Est pas Dieu, mais En Dieu Le Dieu-Lumière. Comme L’oxygène et l’hydrogène Composent L’Eau !
Que la Lumière soit et la Lumière fût ! « L’Eternel mon Dieu,…, » « Tu es revêtu d’éclat et de Magnificence ! Tu T’enveloppe De Lumière comme d’un manteau, (a). »

Je vous le dis, La Lumière Est Un Composé De Dieu et non Un Attribut. Elle n’Est pas Dieu, mais En Dieu Le Dieu-Lumière. Comme L’oxygène et l’hydrogène Composent L’Eau !

Sa Lumière n’a rien à voir avec celle du soleil.

Les adorateurs du soleil ne sont pas dans La Vraie Voie De La Lumière, en sorte qu’ils ne sont pas dirigés Par La Seule Lumière-Divine, Celle Venant Du Dieu Unique qui Eclaire « tout homme ».

La Vraie Lumière Primordiale, nous parvient de Son Royaume pavé de cristal, et  nul ne peut confondre Sa Lumière. Car Sa Lumière provoque l’illumination et la vision D’Union Divine, Elle Se Manifeste à l’intérieur de l’homme.

C’est par analogie que nous comparons La Lumière du soleil à Celle De Dieu.

C’est pourquoi certains hommes, les panthéistes, voient à travers Cette Lumière La Nature De Dieu, et la nature qui nous entoure comme étant Dieu Lui-même !

C’est simplement une spéculation intellectuelle d’homme, pour nier La Résurrection du Messie et de l’homme, La Transfiguration Spirituelle En Sa Lumière. C’est-à-dire En La Lumière-Divine.

C’est pourquoi Matthieu écrit : « Il Fut Transfiguré devant eux : Son Visage Resplendit comme un soleil, et ses vêtements devinrent Blancs comme La Lumière (b) ».

Nous voyons ici l’analogie avec la lumière du soleil ! Qui n’a rien à voir avec Celle Emanant  Du Messie notre Sauveur.

De nombreux témoins oculaires ont assisté à Cette Manifestation Lumineuse. Ils ont été en contemplation devant Cette Vision Spirituelle et Supranaturelle. Elle annonce Le Royaume De Lumière, l’illumination pour « tout homme » qui commence ici bas !

Cette Lumière qui Fait place à notre obscurité intérieure. Avec Elle, nous n’avons plus besoin, ni de lampe, ni du soleil (c) pour nous éclairer, mais seulement De Cette Lumière intérieure accordée par La Lumière Manifestée, pour « tout homme qui accepte de La recevoir, en devenant « enfant de Lumière ».

Elle Est En Lui-même, La Véritable Lumière qui en venant dans Le Monde éclaire « tout homme ». Ainsi Dieu, sera en tout en tous, comme Paul fût enveloppé par Sa clarté sur le chemin de Damas (d).

C’est l’illumination spontanée, provoquée par La Lumière De La Parole Déclarée Par Le Messie Yéshua, Celle accordée aux « enfants de Lumière ».

C’est là, que la foi se manifeste et prend naissance. Elle prend naissance dans la chose que nous espérons, et la chose devient la preuve de ce qui n’est pas encore visible par d’autre.

C’est pourquoi nous lisons : « La Lumière Est Semée Pour Le Juste, (e) » ; Et « La Lumière Se Lève Dans Les Ténèbres pour les hommes droits (f) ».

Ainsi tout homme ne pourrait pas apprécier La Lumière, sans connaitre les ténèbres de la chair.

Cette foi est un état durable qui appartient à L’Esprit pour L’Homme Juste dans sa substance invisible.

La raison Transcendée Par La Lumière s’accorde avec Cette Réalité, quand La Vision Se Manifeste dans son fond intérieur, c’est Dans Cette Présence De Vie en mouvement que s’éveille la conscience de l’homme. Elle dispose l’âme à comprendre Cette Réalité De Vie Eternelle qui Est En nous. Elle manifeste la preuve objective que l’on ne voit pas dans Le Monde extérieur.

C’est L’Energie De Vie qui attire sans cesse En nous, L’Eternel Présent !

C’est pourquoi Paul nous dit : « Revêtez-vous De L’AMOUR qui Est Le Lien De La Perfection (g) ».

Oui, Ce Lien qui Est En « nous-mêmes », là, où Le Messie nous demande d’aller ! Afin que Par Sa Parole nous élevions notre esprit En Sa Lumière, éclairé par l’intelligence en une foi authentique pour s’élever à La Connaissance De Dieu : La Lumière, Le Verbe Opérateur, Le Théo logos Métaphysique, Le Parlant !

C’est pourquoi La Contemplation Est Un Principe Fondamental pour être éclairé.

Luc nous dit : Que Yéshua De Son Vrai Nom a : « Tressaillit de Joie Par Le Saint-Esprit et Dit : Je Te Loue, Père, Seigneur Du Ciel et De La Terre (h) ».

C’est Par Le Saint-Esprit qu’Il a pris un corps En Marie ! Et c’est Par Le Saint-Esprit qu’Il Se Révèle (i).
 
Et pour ceux qui Contemplent, Le Messie a dit : « Heureux les yeux qui voient ce que Vous Voyez ! (j) »

Ainsi tout homme est dans la possibilité De Le Voir En La Lumière De La Contemplation, Amen.

a) Psaumes 104 verset 2. b) Matthieu 17 verset 2. c) Apocalypse 22 verset 5.
d) Actes 9 verset 3. Psaumes 97 verset 11. f) Psaumes 112 verset 4.
g) Colossiens 3 verset 14. h) Luc 10 verset 21. i) Luc 10 verset 22.
j) Luc 10 verset 23.  

article 187 LUMIERE CONSCIENCE SUPREME

Et, la prise de conscience et de discernement, se fait par la contemplation De Cette Vérité En « soi-même ».
Méditation

C’est cette «  Conscience Suprême et Eternelle » qui permet à l’esprit humain, comme le dit David : «  d’élever son âme Vers l’Eternel (b) ». C’est L’Arbre De Vie En Chaque Vie où les yeux s’ouvrent à la prise De « Conscience (b’) », et au « Discernement (e) ».
La connaissance première de la vérité, se manifeste dans le champ de la conscience de Soi, dans la connaissance de soi-même. C’est « la pensée secrète (a) » qui est en Soi, et qui élève l’âme vers L’Eternel (b) « CONSCIENCE (b’) » ; « Elle Est ma Lumière (c). » « Le refuge de ma Vie (c), » pour « contempler Sa Magnificence (d). » C’est pourquoi L’Intelligence Lumière Devient L’Outil de raisonnement, qui confirme ce qui vient De La « Conscience » Suprême, L’Eternelle Lumière.

C’est cette «  Conscience Suprême et Eternelle » qui permet à l’esprit humain, comme le dit David : «  d’élever son âme Vers l’Eternel (b) ». C’est L’Arbre De Vie En Chaque Vie où les yeux s’ouvrent à la prise De « Conscience (b’) », et au « Discernement (e) ».

Et, la prise de conscience et de discernement, se fait par la contemplation De Cette Vérité En « soi-même ».

C’est pourquoi David s’écrit : « Oh ! Si je n’étais pas sûr de contempler,…, sur La Terre Des Vivants !... Espère [en cette Conscience] Eternelle ! (f) ».

L’espérance c’est la foi en Elle.

C’est Elle qui permet d’atteindre La Vérité sur soi-même. Et l’homme ne peut accomplir La Vérité de cette connaissance de soi, que si La « Conscience n’Est avec lui (g) ».

 Voila ce que Dit Le Messie : « Il en est ainsi de quiconque est né De L’Esprit (h) » ; « Et ce qui est né De L’Esprit « Est » esprit (i) » ; « A combien plus forte raison Le Père Céleste donnera-t-Il L’Esprit Saint à ceux qui le demandent (j) ».

Enfin il est dit : « Le Royaume Est Parvenu jusqu’à vous (k) » ; La « Conscience Suprême EST Eternelle » ; Elle Est cette inconscience En « tout homme, » qui Se Manifeste à la conscience personnelle de soi.

C’est  « Cet Etre Suprême », Le Verbe Créateur, et de notre connaissance qui fait partie de notre existence. Plus l’homme prend « conscience » de Cette Vérité, et plus il se reconnaît lui-même dans son Unicité avec Le Monde, et au sein de La Création.

Tout homme de La Planète Gaïa est à la quête de Cette Source commune ! A savoir, y a-t-il Un Créateur et Une Existence après Cette Vie ?

Oui, En L’Esprit De La Lumière-Divine Qui a été Manifesté et Révélé Au Messie Pour L’Humanité, qui Est « Le Chemin, La Vérité et La Vie (l) ».

C’est le « Seul Homme » sur cette terre à avoir dit être Dieu Lui-même !

Comme tout homme est De Dieu quand il a reçu LA PAROLE.

Cela Est Confirmé Par La Bouche Du Messie : « La Loi Ne Dit-Elle pas : Vous êtes des dieux ? Si Elle a Appelé dieux ceux à qui LA PAROLE DE DIEU a été Adressée – et L’Ecriture NE PEUT ETRE ABOLIE - (Jean 10, 14-15) ».

Parce que l’homme qui écoute et Obéit à LA PAROLE a Pour Père L’Esprit Saint. 

Ainsi La Maître a Dit : « Le Père M’a Envoyé (l) », c’est pourquoi aussi : « Il souffla [sur les hommes] et dit : Recevez Le Saint Esprit (m) » ; «  Le Saint Esprit,…, c’est lui qui vous Enseignera toutes choses (m’) ».

Yéshua De Son Vrai Nom a mis La Parole-Divine au service de L’Humanité. Il a Révélé qu’il y a bien Une Vie Eternelle En « TOUT HOMME ».

Jean en est témoins, il écrit : « Il me montra Le Fleuve De La « VIE », limpide comme du cristal, qui sortait Du Trône De Dieu et De L’Agneau (n) », c’est-à-dire Cette Lumière-Divine !

C’est pourquoi Le Maître nous Dit d’allez En « Nous-mêmes » Pour Vérifier et Contempler Le Royaume, avec cette certitude d’atteindre Cette Vérité : « c’est qu’Il Te Connaisse « TOI-MEME » ! C’est-à-dire Dieu, La LUMIERE : « Conscience Suprême » En Yéshua Lui-même.

Lorsque nous contemplons Le Messie, nous contemplons Cette Lumière qui est En nous !

C’est pourquoi Le Maître Dit à ceux qui Le Voient et Le Regardent Au Midi des Temps : « celui qui me contemple, Contemple Celui qui M’a Envoyé. Moi, La Lumière, Je suis venu Dans Le Monde (o) » ; « Ne crois-tu pas que « Je suis » Dans Le Père et que Le Père Est En Moi ? Les Paroles que Je vous Dis ne Viennent pas De Moi-même ; Le Père, qui Demeure En Moi, Accomplit Ses œuvres (p) ».

C’est-à-dire La Lumière-Divine Qui Est En Lui, La « Conscience Suprême », qui Demeure En Lui, Lui Révèle Les Paroles. Comme cela doit SE FAIRE en tout homme !

Le Maître Dit expressément : « Croyez-moi, « Je Suis » Dans Le Père, et Le Père Est En Moi…En Vérité, En Vérité, Je vous Le Dis, celui qui croit En Moi fera, lui aussi, les œuvres que Moi Je Fais (q) ».

Est-ce que vous pensez que Le Maître Est Un Menteur ?

Ne pensez pas que je ne crois pas en Le Messie Ressuscité, bien au contraire, je vous l’ai dit, j’explique comment Il Se Manifeste En « tout homme » : « Par La Lumière-Divine Qui Est En Lui comme en tout homme JUSTE ».

Le Messie Est Ressuscité dans un corps de Lumière.

C’est pourquoi encore aujourd’hui en 2016 : « à vous aussi je le dis maintenant : là où il Est, vous ne pouvez aller (r). » Pourquoi ? Parce que « Le Fils de l’homme a été Glorifié En LUI ».

C’est-à-dire La « Conscience Suprême », Le Père : La Lumière-Divine C’Est Glorifié En Le Messie Lui-même (s) ».

C’est pourquoi Paul nous dit : « Nous Voyons, à Présent, Dans Un Miroir, En énigme, mais alors ce sera face à face. A présent, je connais d’une manière partielle, mais alors je connaîtrai comme « Je Suis CONNU (t) ». D’où Cette Vérité Fondamentale inscrit sur Le Temple de Delphes : « Connais-toi toi-même ».

C’est dans cette contemplation que nous voyons face à face l’être que nous-sommes, où que nous devons être ! Comme David se connaissait, en disant de lui-même : « Je Marche Dans L’Intégrité », c’est pourquoi L’Eternel Tu Peux me Faire « passer au creuset mes reins et mon cœur (u) ». Amen.

a) Psaumes 25 verset 14. b) Psaumes 25 verset 1. b’) Genèse 3 verset 7.
c) Psaumes 27 verset 1. d) Psaumes 27 verset 4. e) Genèse 3 verset 6.
f) Psaumes 27 versets 13, 14. g) Jean 3 verset 2. h) Jean 3 verset 8.
i) Jean 3 verset 6. j) Luc 11 verset 13. k) Luc 11 verset 20.
k) Jean 14 verset 6. l) Jean 20 verset 21. m) Jean 20 verset 22.
m) Jean 14 verset 26. n) Apocalypse 22 verset 1
o) Jean 13 verset 45, 46. p) Jean 14 verset 10
q) Jean 14  versets 11, 12. r) Jean 13 verset 33.
s) Jean 13 versets 31, 32. t) 1 Corinthiens 13 verset 12.
u) Psaumes 26 versets 1, 2.

article 186 LUMIERE MYSTERIEUSE

C’est pourquoi Jacques nous dit : « Tout Cadeau Parfait Nous Viennent D’En Haut, Du Père des lumières, chez Lequel Il n’y a ni changement, ni ombre de variation (a) ».
Méditation

Cette préparation pour tout homme semble lointaine dans l’ordre vital des progrès, la connaissance de La Lumière-Divine, introduisant ses éléments physiques dans la science, pour la compréhension de l’immortalité de l’âme.
La généalogie Biblique nous rapproche de Cette Science qui nous semble étrange ! Cette Mystérieuse Lumière qui Manifeste le sens de La Vie. Hier Adam, dans Le Présent Le Messie, et demain la réintégration  pour tout être Dans Le Royaume De Lumière.

Cette préparation pour tout homme semble lointaine dans l’ordre vital des progrès, la connaissance de La Lumière-Divine, introduisant ses éléments physiques dans la science, pour la compréhension de l’immortalité de l’âme.

L’homme de science, aujourd’hui en 2016, peut mesurer, voir tous les éléments que La Lumière utilise pour La Vie, Le Mouvement et L’être, par l’expérience il peut un jour la rencontrer ? Non pas dans l’ordre religieux, mais infiniment précieuse à l’homme de science qui sait La reconnaître, en tant que préfacier de La Lumière !

C’est l’idée de La Théologie Métaphysique De La Lumière Messianique amorcée par la conception d’une vérité scientifique. Le Verbe qui Se Diffuse partout dans La Création de L’Univers, avant de se concentrer en La Lumière Du Messie ! Le milieu nourricier, germinatif dans L’Etant De Plasma, qui L’a préparé pour son vêtement de matière, puis Le Servirait Dans Son Agrément De Parolier, et pour d’autres usages !

C’est pourquoi Jacques nous dit : « Tout Cadeau Parfait Nous Viennent D’En Haut, Du Père des lumières, chez Lequel Il n’y a ni changement, ni ombre de variation (a) ».

La Lumière Du Messie dans le mouvement Du Monde, n’ayant pour but que la réalisation de « La Vie Eternelle, Celle que Le Messie nous Révélera ; car c’est Lui que La Lumière-Divine – Dieu- a marqué de Son Sceau (b) ».

Le Rabbin Yéshua De Son Vrai Nom, Lui-même a Dit : « celui qui croit a La Vie Eternelle (c) ».

Il Dit aussi : « En Vérité En Vérité, Je vous Le Dis, si vous ne manger la chair du fils de l’homme et si vous ne buvez Son Sang, vous n’avez pas La Vie En Vous (d) ».

Ce qui signifie aussi, celui qui ne fait pas l’expérience de la chair et du sang n’a pas La Vie En Lui.

Yéshua continue et Dit : «  celui qui mange ma chair et qui boit mon sang a La Vie Eternelle, et Je le Ressusciterai au dernier jour (d) ».

C’est-à-dire, celui qui fait l’expérience de la chair et du sang que Je lui ai donné, Je le Ressusciterais au dernier jour.

Il précise en Disant : « car ma chair est vraiment une nourriture et mon sang est vraiment un breuvage (d) ».

Cela signifie SPIRITUELLEMENT que Mon Enseignement dans la chair est  vraiment une nourriture et mon sang un breuvage où coule La Vie.

C’est pourquoi Le Messie Précise : « Les Paroles que Je vous ai Dites Sont Esprit et Vie. C’est L’Esprit qui Vivifie. La chair ne sert de RIEN (e) ».

Le grand courant de Lumière qui Se Manifeste  De Son Enseignement, vient de Son Esprit Saint. Il Enseigne que le corps de l’homme n’est qu’une étape, où se mêlent des éléments de corruption et d’imperfection !

L’homme est d’une Race Céleste, qui se transmue en un autre être vivant pour La Vie Eternelle.

L’esprit de l’homme est un passé qui reste Présent pour l’avenir. Il doit opérer à la transformation de l’âme intérieure par La Grâce De La Lumière-Divine, et Par La Sanctification De La Lumière Par Le Messie, qui ne Se Refuse à personne.

Le Messie Est celui qui sert à la préparation de La Purification, et De Moyen à La Perfection. La Grâce s’obtient par les dispositions intérieures qui favorisent les bonnes actions extérieures, comme la pensée, la parole, le sacrifice, L’Amour et L’Union aux fidèles De La Lumière-Divine.

C’est ainsi que se forme La Grande Famille De L’Assemblée Spirituelle des enfants de Lumière. En restant humble sous La Direction De La Lumière-Divine, à l’écoute de La Conscience Suprême, pour rester en contact, pour que domine La Vie de l’âme d’un saint. Et que sa vive flamme, alimente  plus profondément son cœur, et demeure Dans La Lumière.

Quand Cette Lumière vous Possède vous ne pensez qu’à lui offrir votre Vie ! Pour triompher de notre nature, et nos souffrances s’imposent comme un chemin de mortifications, nécessaire au détachement de soi-même !

Je subis dans la lutte de chaque jour une purification divine, transformant toutes mes douleurs En Amour. C’est pourquoi, loin de mon silence, mon âme se languit de s’évader par certain moment de ce triste Monde inflexible.

a)      Jacques 1 verset 17. b) Jean 6 verset 27. c) Jean 6 verset 47.
d)   Jean 6 verset 53, 54, 55. e) Jean 6 verset 63.

dimanche 28 août 2016

article 185 LA LUMIERE, UNE SACRALISATION

C’est pourquoi il est écrit : « Dieu Est Lumière (a) » ; « Dieu Est Esprit (b) ».
Méditation

La Lumière-Divine Est La Sacralisation Universelle, Elle Est L’Eau Vive En L’Esprit Saint, L’Eau Vierge, L’Energie Pure à La Source De Vie Immaculé, La Première Manifestation Cosmique Fondamentale Dans La Matière.
La Lumière-Divine Est La Sacralisation Universelle, Elle Est L’Eau Vive En L’Esprit Saint, L’Eau Vierge, L’Energie Pure à La Source De Vie Immaculé, La Première Manifestation Cosmique Fondamentale Dans La Matière. Sans Elle, ne pourrait être assurée la fécondation, la progression des êtres Lumineux, ainsi que de toutes les espèces.

C’est pourquoi il est écrit : « Dieu Est Lumière (a) » ; « Dieu Est Esprit (b) ».

Le Messie Yéshua nous Dit que si, nous observons Son Enseignement et Le Recevons avec humilité, Il Rendra notre corps « semblable à Son Corps Glorieux (c) » De Lumière ; « Dieu nous a donné de Son Esprit (d) » ; Car Son Esprit Met « En Lumière La Vie (e) ».

Il  Le confirme en disant : « Moi, Je-Suis (f) » [la Lumière] ; J’étais « avant que Le Monde Fût (g) » ; C’est pourquoi j’ai « Mis En Lumière La Vie » ; et que La « Cité des hommes Est Dans Les Cieux (h) » ; Ainsi Je-Suis « Le Père des Lumières (i) » ; et « votre héritage Est Dans La Lumière » en tant « qu’enfants de Lumière (j) ».

Yéshua Est L’Architecte de La Théologie Métaphysique De La Lumière ! Il Transcende L’Esprit à La Lettre, qui Est Une Décomposition Unique De Sa Parole. Elle Est La Brique Energétique Dans La Construction De La Doctrine de l’être.

La Parole Est Dans Son Ensemble Une Architecture Unique. Son omniprésence s’agence dans l’intervalle : L’Esprit ! Comme les lettres, les hommes forment Un Ensemble, mais ils ne sont pas les mêmes Dans L’Un !

Dans La Doctrine « l’Un Est Un ensemble » ; « A cause de Cette Vérité qui demeure En nous, elle sera avec nous pour l’éternité (k) ».

C’est pourquoi il est dit : celui qui « ne demeure pas Dans La Doctrine Du Messie n’a pas Dieu ; celui qui demeure Dans La Doctrine (La Parole) à Le Père et Le Fils (l) (La Parole) » ; « L’Amour consiste à marcher selon Ses Commandements (m) », c’est-à-dire selon la Lumière De Sa Doctrine Dans Son Ensemble ; « C’est par là que nous reconnaissons L’Esprit De La Vérité et l’esprit de l’erreur (n) » ; « A ceci nous reconnaissons que nous demeurons En Lui (En Sa Parole), et Lui En Nous (Sa Parole En Nous) : c’est qu’Il nous a donné De Son Esprit (o) », De Sa Lumière !

Yéshua Le Messie : « Nous a donné l’intelligence pour connaître celui qui Est Véritable ; et nous sommes Dans Le Véritable, En Sa Parole [En Sa Doctrine].

C’Est Lui « La Parole Véritable, et La Vie Eternelle (p) », Qui Est En Sa Doctrine.

Les multiplicités se fondent Métaphysiquement dans l’identité De L’Un En Sa Doctrine De Lumière.

C’est pourquoi il est dit : Un Seul  et Même Esprit Opère toutes ces choses,…, comme le corps est « Un, » tout en ayant plusieurs membres.

C’est Dans « Un Seul Esprit » que nous « TOUS, » pour former « Un Seul Corps » De Lumière, avons été Baptisés (q) » Par La Lumière.

Ainsi nous sommes TOUS Appelés : « Enfant De Lumière (Eph 5, 8) », Amen.

 
a) 1 Jean 1 verset 5. b) Jean 4 verset 24. c) Philippiens 3 verset 21.
d) 1 Jean 4 verset 13. e) Timothée 1 verset 10. f) Jean 8 verset 58.
g) Jean 17 verset 5. h) Philippiens 3 verset 20. i) Epître de Jacques 1 verset 17.
j) Ephésien 5 verset 8. k) 1 Jean 4 versets 7, 8, 16. l) 2 Jean 1 verset 9.
m) 2 Jean 1 verset 6. n) 1 Jean 4 verset 6. o) 1 Jean 4 verset 13.
p) 1 Jean 5 verset 20. q) 1 Corinthiens 11, 12, 13.